Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul triplera le budget de l'EDCF pour les énergies vertes d'ici 2025

Actualités 17.05.2021 à 11h52
Infographie sur la neutralité carbone. (Revente et archivage interdits)

SEOUL, 17 mai (Yonhap) -- Le gouvernement prévoit une augmentation du budget dédié aux projets écologiques du Fonds de coopération pour le développement économique (EDCF) ainsi qu'une baisse du taux d'intérêt pour les prêts destinés aux pays émergents pour les énergies vertes d'ici 2025, d'après une annonce ce lundi du ministère des Finances.

Le budget alloué à l'EDCF dans le domaine des énergies vertes atteindra 600 millions de dollars, d'ici 2025, ce qui est le triple des 200 millions de dollars de l'an dernier, alors que le gouvernement projette d'augmenter la part des prêts pour les projets liés aux énergies vertes par rapport à la totalité du budget consacré à l'EDCF, de 22% à 40%.

Par ailleurs le taux d'intérêt pour les prêts demandés par les pays émergents sera abaissé à 0,1%, contre 0,15-0,25% actuellement. Les prêts coopératifs dans le domaine des énergies vertes entre l'EDCF et les banques multilatérales de développement (BMD) seront également renforcés.

Ces décisions du gouvernement s'inscrivent dans le cadre des efforts pour stimuler la coopération économique avec les pays en développement et pour ses initiatives de New Deal numérique et vert.

L'EDCF a été instauré en 1987 pour aider les autres pays en voie de développement qui ne disposent pas d'infrastructures basiques.

La Corée du Sud projette d'atteindre la neutralité carbone en 2050 avec l'objectif de transformer l'économie du pays dépendante des combustibles fossiles en une économie plus écologique.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page