Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La situation alimentaire en Corée du Nord n'est pas aussi mauvaise qu'elle ne paraît

Actualités 17.05.2021 à 17h21
Cette photo publiée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) le 9 septembre 2019 montre des agriculteurs redressant les rizières après le passage du typhon Lingling. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 17 mai (Yonhap) -- Les Nord-Coréens sont capables de subvenir à leurs besoins alimentaires sans aide extérieure et il est peu probable qu'ils connaissent une autre famine comme celle des années 90, a analysé ce lundi Kim Seok-jin, chercheur de l'Institut coréen pour l'unification nationale (KINU).

L'expert a fait part de cette analyse lors d'un forum organisé par le Conseil consultatif sur l'unification nationale, affirmant que la production alimentaire actuelle en Corée du Nord serait plus importante que les estimations du monde extérieur.

«Les chances sont faibles que le Nord fera face à une autre grande famine comme celle du milieu des années 90», a-t-il estimé.

Le chercheur a noté les écarts entre les statistiques publiées par les Nations unies et les autorités locales et le niveau réel de la production alimentaire en Corée du Nord, soulignant que de telles données sous-estiment souvent la production de divers aliments autres que les céréales.

Kim a indiqué que le développement de fermes individuelles et l'autonomie accrue des coopératives agricoles ont augmenté la production de divers produits agricoles et de la pêche.

La Corée du Nord a subi une grande famine et des difficultés économiques dans les années 90, au cours desquelles jusqu'à 3 millions de personnes seraient mortes de faim.

Le mois dernier, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a évoqué la famine meurtrière pour appeler les officiels du Parti du travail à surmonter eux-mêmes les obstacles, sur fond de difficultés économiques causées par les sanctions prolongées.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page