Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le sommet Moon-Biden débouchera sur des «partenariats tangibles» en matière de chaînes d'approvisionnement, selon Campbell

Actualités 19.05.2021 à 09h55

WASHINGTON, 18 mai (Yonhap) -- Le président américain Joe Biden et le président sud-coréen Moon Jae-in discuteront des moyens de remédier aux pénuries de vaccins contre le Covid-19 en Corée du Sud et de forger des «partenariats tangibles» pour ce qui est des chaînes d'approvisionnement en semi-conducteurs, a déclaré ce mardi Kurt Campbell, responsable de la politique asiatique à la Maison-Blanche.

Moon va se rendre à Washington vendredi pour tenir un sommet avec Biden. La coopération en matière de vaccins contre le coronavirus et l'approvisionnement en semi-conducteurs devraient figurer parmi les principaux points à l'ordre du jour, ainsi que la manière d'agir avec la Corée du Nord.

«Les Etats-Unis et la Corée du Sud sont tous deux des nations leaders dans le domaine de la technologie et nous prévoyons de discuter de nouvelles façons pour nos pays de travailler ensemble sur ces questions importantes», a déclaré Campbell au sujet de la coopération bilatérale dans le secteur des semi-conducteurs lors d'une interview écrite exclusive avec l'agence de presse Yonhap.

«Nous sommes confrontés à des défis communs dans ce domaine, et les résultats de ce sommet comprendront des partenariats tangibles liés à la sécurité de la chaîne d'approvisionnement et au renforcement de la coopération publique et privée dans le domaine des technologies de pointe», a-t-il déclaré sans donner plus de précisions.

Le sommet se déroulera alors que les Etats-Unis sont confrontés à une pénurie de semi-conducteurs et que la Corée du Sud a demandé l'aide des Etats-Unis pour faire face à la pénurie de vaccins contre le Covid-19.

Biden a appelé à une augmentation des investissements dans le secteur des semi-conducteurs et d'autres industries de haute technologie lors d'une réunion organisée le 12 avril par son conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, avec 19 entreprises internationales, dont le géant technologique sud-coréen Samsung Electronics Co.

Kurt Campbell, coordinateur de la politique indo-pacifique de la Maison Blanche. (Photo d'archives Yonhap)

«Cette visite montrera que ces deux démocraties avancées, économies de premier plan et puissances technologiques se tiennent côte à côte pour relever certains des défis les plus pressants de notre époque», a déclaré Campbell, coordinateur de la politique indo-pacifique de la Maison-Blanche, à propos de la visite de Moon.

Le prochain sommet ne sera que la deuxième réunion bilatérale en personne que tiendra Biden avec un dirigeant étranger, a-t-il ajouté.

Un autre sujet clé sera les moyens d'aider la Corée du Sud à faire face à la pénurie de vaccins, a déclaré Campbell.

«Je suis sûr que les dirigeants discuteront de la manière dont les Etats-Unis peuvent soutenir la Corée du Sud dans sa lutte contre le Covid-19 et de la manière dont nos pays peuvent travailler ensemble dans le cadre de forums multilatéraux pour aider les autres à vaincre la pandémie», a-t-il déclaré.

Séoul a auparavant proposé un accord d'échange de vaccins avec les Etats-Unis, en vertu duquel les Etats-Unis fourniraient des vaccins à la Corée du Sud et seraient payés intégralement en vaccins lorsque les commandes de la Corée du Sud arriveraient.

En réponse à une question sur la possibilité de faire de la Corée du Sud un centre de production de vaccins pour l'Asie, Campbell a déclaré que les dirigeants pourraient également discuter des moyens de stimuler la production de vaccins.

«Notre priorité absolue est de sauver des vies et de mettre fin à la pandémie aux Etats-Unis et dans le monde. Nous savons qu'une renonciation aux droits de propriété intellectuelle ne permettra pas à elle seule d'atteindre l'échelle et la vitesse nécessaires pour produire suffisamment de vaccins pour mettre fin à la pandémie», a-t-il déclaré, faisant référence au récent soutien de Washington à la renonciation aux droits de propriété intellectuelle des vaccins contre le Covid-19 afin de soutenir la production mondiale de vaccins.

«Nous explorons un large éventail d'options pour promouvoir la fabrication et la distribution de vaccins dans le monde», a déclaré Campbell. «Les Etats-Unis et la Corée du Sud sont tous deux d'importants fabricants de vaccins, nous devrions travailler ensemble pour renforcer l'approvisionnement mondial en vaccins contre le Covid-19.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page