Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon et Biden vont s'entretenir sur les vaccins, la Corée du Nord et les liens économiques

Actualités 21.05.2021 à 11h15
(Photomontage fourni par Yonhap News TV)

WASHINGTON/SEOUL, 20 mai (Joint Press Corps-Yonhap) -- Le président Moon Jae-in tiendra un sommet en personne avec le président américain Joe Biden à la Maison-Blanche ce vendredi (heure locale), alors que les deux pays ont une variété de questions en suspens à traiter, en particulier la Corée du Nord, les vaccins contre le nouveau coronavirus (Covid-19) et la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Ce sera leur premier sommet en personne, bien qu'ils aient déjà eu des conversations téléphoniques et une réunion virtuelle. Les résultats du sommet devraient lourdement affecter les relations Séoul-Washington, au moins au cours de l'année à venir, alors que le mandat de Moon prendra fin en mai 2022.

Les deux leaders projettent d'annoncer les résultats de leur sommet lors d'une conférence de presse conjointe. Ils pourraient également publier un communiqué conjoint.

Moon cherche actuellement à recevoir plus rapidement des vaccins fabriqués aux Etats-Unis pour atteindre l'objectif d'inoculer 13 millions de personnes d'ici fin juin. La Corée du Sud souhaite des transferts de technologies liées aux vaccins avec l'objectif de devenir un «hub mondial de la production de vaccins».

Il s'efforce également de revitaliser le processus de paix sur la péninsule coréenne et devrait souligner la nécessité pour les Etats-Unis de relancer le dialogue avec la Corée du Nord.

Biden devrait partager plus de détails sur la nouvelle stratégie de Washington envers Pyongyang. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un devrait donc suivre de près les résultats des discussions entre Moon et Biden.

La coopération économique est un autre grand point de l'ordre du jour du sommet, alors que le gouvernement Biden fait campagne pour une réorganisation des chaînes mondiales d'approvisionnement dans les industries de hautes technologies comme les semi-conducteurs, les batteries pour véhicules électriques et la bio-santé.

Un éventuel fardeau pour Moon au niveau diplomatique est la campagne de l'administration Biden pour accentuer la pression sur la Chine et renforcer le partenariat trilatéral dans la sécurité avec le Japon.

Des observateurs cherchent à savoir si le sujet du Dialogue quadrilatéral pour la sécurité, ou Quad, sera soulevé ou non durant le sommet. Le forum regroupant les Etats-Unis, le Japon, l'Inde et l'Australie, viserait à contrer l'influence croissante de la Chine, le plus grand partenaire commercial de la Corée du Sud. Les Etats-Unis seraient sur le point d'élargir le Quad à la Corée du Sud et à d'autres pays de la région indo-pacifique partageant les mêmes visions.

Moon devrait assurer à Biden en personne que son gouvernement est disposé à développer des liens orientés vers l'avenir avec Toyko malgré leurs conflits sur l'histoire commune.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page