Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Le sommet Moon-Biden abordera le sujet de la suppression des directives sur les missiles

Actualités 21.05.2021 à 16h51
(LEAD) Le sommet Moon-Biden abordera le sujet de la suppression des directives sur les missiles - 1
La première fusée sud-coréenne Naro-1 (KSLV-I) a été lancée du centre spatial de Naro à Goheung, à 485 km au sud de Séoul, le 25 août 2009. (Photo d'archives Yonhap)

WASHINGTON/SEOUL, 21 mai (Joint Press Corps-Yonhap) -- Le sommet entre le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue américain Joe Biden à Washington devrait couvrir la question de la suppression des directives sur l'usage des missiles par Séoul, ont déclaré ce vendredi des officiels.

Un haut officiel de Cheong Wa Dae qui accompagne Moon aux Etats-Unis a dit à des journalistes que les officiels diplomatiques et de la sécurité avaient «la volonté et l'idée de résoudre le sujet de la suppression des directives sur les missiles» avant la fin du mandat présidentiel.

Moon tiendra un sommet en personne avec Biden à la Maison-Blanche ce vendredi (heure locale), alors que les deux pays ont une variété de questions en suspens à traiter, en particulier la Corée du Nord, les vaccins contre le nouveau coronavirus (Covid-19) et la chaîne d'approvisionnement mondiale.

«Nous espérons que nous pourrons produire une conclusion positive sur cette possibilité demain (lors du sommet Corée du Sud-Etats-Unis», a indiqué l'officiel, en suggérant qu'un accord sur l'abolition des directives pourrait être établi.

La Corée du Sud ne peut toujours tirer des missiles balistiques d'une portée de plus de 800 km en vertu d'un accord signé par l'alliance en 1979. Séoul retrouverait sa souveraineté complète sur les missiles pour la première fois en 42 ans si les deux dirigeants parviennent à un accord sur la fin des directives.

«Les directives sur les missiles Corée du Sud-Etats-Unis sont maintenant vielles de 42 ans. A l'époque nous avons décidé d'adopter des missiles sous le contrôle américain pour obtenir les technologies de missiles, mais elles ont été des chaînes», a expliqué l'officiel.

Les directives avaient été signées initialement alors que le Sud cherchait à s'assurer des technologies clés et des composants pour son développement de missiles de la part des Etats-Unis, sur fond de forte dépendance diplomatique et économique vis-à-vis de son allié superpuissant.

Les Etats-Unis avaient limité initialement la portée à 180 km en interdisant Séoul de monter une charge utile pesant plus de 500 kg.

Les directives ont été révisées en 2001 et 2012 pour étendre la portée à 300 et 800 km, respectivement, sur fond de craintes croissantes sur un retard par rapport au Nord.

Les lignes directrices ont été révisées deux fois sous l'administration Moon, en 2017 et 2020, pour d'abord éliminer la limite de poids des ogives sur les missiles balistiques et lever ensuite l'interdiction de l'usage des combustibles solides pour les véhicules de lancement spatiaux.

En outre, une déclaration conjointe qui sera publiée par Moon et Biden devrait inclure un passage reconnaissant et respectant la déclaration de Panmunjom annoncée à l'issue du premier sommet entre Moon et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en avril 2018.

«Comme un moyen d'exprimer le respect et la reconnaissance des relations intercoréennes, la déclaration de Panmunjom pourrait être incluse (dans le communiqué conjoint)», a noté un officiel de Cheong Wa Dae.

La déclaration de Panmunjom, adoptée lors du sommet historique qui s'est tenu au village de la trêve, appelle les deux Corées à travailler ensemble pour réduire les tensions, accroître les échanges transfrontaliers et œuvrer à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Cela dit, peu de progrès ont été réalisés depuis le sommet sans accord entre Kim et le président américain Donald Trump au début de 2019.

rainmaker0220@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page