Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Moon et Biden conviennent d'une forte alliance pendant leur sommet

Actualités 22.05.2021 à 06h37

WASHINGTON/SEOUL, 22 mai (Joint Press Corps-Yonhap) -- Le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue américain Joe Biden sont convenus ce vendredi de l'importance d'une alliance plus forte entre les deux nations, au cours de leur premier sommet à la Maison-Blanche.

Moon a dit que Biden et lui avaient confirmé un «engagement conjoint» en faveur du renforcement de l'alliance et de la paix sur la péninsule coréenne. Il a fait ces remarques lors de la session du sommet élargi après avoir tenu un sommet en face à face et une réunion de suivi à laquelle ont participé certains conseillers.

Il a ajouté que la Corée du Sud coopérerait étroitement avec les Etats-Unis pour une dénucléarisation complète de la Corée et ouvrir une nouvelle ère de partenariat sur des sujets mondiaux comme la lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19) et le changement climatique.

Le président sud-coréen Moon Jae-in (à dr.) assiste à un sommet avec le président américain Joe Biden à la Maison-Blanche, le vendredi 21 mai 2021.

Biden a déclaré que les deux pays étaient des alliés avec une longue histoire de sacrifice commun, faisant référence à leur lutte conjointe contre l'invasion de la Corée du Nord, assistée par les troupes chinoises, pendant la guerre de Corée (1950-1953).

«Et je souhaite également souligner que notre histoire de sacrifice commun et notre coopération sont essentiels pour maintenir la paix et la stabilité dans le monde», a-t-il indiqué.

Il a aussi souhaité que les relations bilatérales se développent davantage.

Les deux dirigeants projettent de tenir une conférence de presse conjointe sur les résultats de leurs discussions et publier une déclaration conjointe.

Biden pourrait exprimer formellement son soutien à l'accord du sommet intercoréen de 2018, appelé déclaration de Panmunjom, selon un responsable de Cheong Wa Dae qui a tenu à s'exprimer sous couvert d'anonymat. Il reste à savoir si l'accord de Singapour signé entre l'ancien président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sera inclus dans la déclaration conjointe.

Le sommet entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le président américain Joe Biden est en cours à la Maison-Blanche à Washington le vendredi 21 mai 2021, rejoint par leurs conseillers. Summit talks between South Korean President Moon Jae-in and U.S. President Joe Biden are under way at the White House in Washington on May 21, 2021, joined by their aides. (Yonhap)

Moon cherche également à obtenir une livraison plus rapide de vaccins fabriqués aux Etats-Unis et un transfert de technologie pour la production locale. Parmi les options proposées, il y a un accord bilatéral d'échange de vaccins.

Le responsable a évoqué la possibilité d'accords sur la suppression des restrictions imposées par les Etats-Unis au développement des missiles balistiques de la Corée du Sud dans le cadre des directives sur les missiles de l'alliance, établies il y a plusieurs décennies, et la promotion de la coopération dans le domaine de l'énergie nucléaire, y compris l'exportation de réacteurs.

La coopération dans ces industries de haute technologie est un autre point clé à l'ordre du jour du sommet, le gouvernement Biden faisant campagne pour répondre à la vulnérabilité des chaînes d'approvisionnement, en particulier des semi-conducteurs, des batteries de grande capacité, de la bio-santé et des minéraux critiques.

Les entreprises sud-coréennes maintiennent parmi les meilleures performances mondiales dans la production de puces informatiques, de médicaments et de batteries de véhicules électriques.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page