Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un jour dans l'histoire de la Corée

Sport/Culture 09.06.2021 à 00h00

09 juin

1953 -- Le gouvernement sud-coréen décide de ne pas signer l'armistice de la guerre de Corée qui lui est proposé, un geste symbolique destiné à montrer la volonté de la Corée du Sud de parvenir à l'unification de la péninsule coréenne. L'accord sera tout de même signé le 27 juillet par le commandement de l'ONU dirigé par les Etats-Unis d'un côté et la Corée du Nord et la Chine de l'autre, sans la participation de Séoul.

1981 -- L'université Harvard établit un centre d'études coréennes.

1983 -- Kim Young-sam, le leader du parti de l'opposition, le Nouveau Parti démocratique, met fin à une grève de la faim de trois semaines qu'il avait entamée pour protester contre la junte militaire dirigée par Chun Doo-hwan.

1987 -- Lee Han-yeol, un militant et étudiant de l'université Yonsei à Séoul, tombe dans le coma après avoir été touché par une grenade lacrymogène lancée par la police lors d'une manifestation pro-démocratique dans les rues de Séoul. Son décès un mois plus tard déclenchera une série de violentes manifestations populaires contre le gouvernement à travers tout le pays, à la suite desquelles le gouvernement sera forcé d'introduire un système d'élection présidentielle à suffrage direct.

2006 -- Le président Roh Moo-hyun annonce que Séoul devra reprendre dans cinq ans le contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre jusque-là détenu par les Etats-Unis.

2008 -- La Corée du Nord avertit qu'elle sera contrainte de renforcer son arsenal nucléaire et d'autres «forces de dissuasion» si les Etats-Unis et la Corée du Sud continuent à la menacer militairement.

2016 -- La Banque de Corée abaisse par surprise son taux d'intérêt directeur de 0,25 point à 1,25%, le niveau le plus bas historiquement, pour soutenir l'économie dans un contexte de signe de tendance à la baisse.

2017 -- Le tribunal d'Incheon émet un mandat d'arrêt à l'encontre de Yoo Som-na, la fille de Yoo Byung-eun, le propriétaire de la société Cheonghaejin Marine Co. qui opérait le ferry Sewol naufragé en 2014, tuant 303 passagers à bord, dont la plupart étaient des lycéens en voyage scolaire. Yoo, extradée de France, a été accusée d'avoir détourné 4,6 milliards de wons (4,09 millions de dollars) de l'opérateur du Sewol.

2018 -- Le clip vidéo de la chanson «DNA» du groupe de K-pop Bangtan Boys (BTS) atteint plus de 400 millions de vues sur YouTube, ce qui fait du boys band le premier groupe de K-pop à réaliser un tel exploit.

2020 -- La Corée du Nord ne répond pas aux appels téléphoniques de la Corée du Sud via leurs hotlines militaires après que le Nord a annoncé vouloir couper toutes les lignes de communication avec le Sud dans le cadre de sa première mesure contre un «ennemi». La Corée du Nord déclare qu'elle fermera «complètement» la ligne de liaison intercoréenne, ainsi que les hotlines reliant les armées et entre le bureau présidentiel sud-coréen Cheong Wa Dae et le Parti du travail du Nord pour protester contre l'échec de Séoul à empêcher des transfuges d'envoyer des prospectus anti-Pyongyang vers le Nord.

(FIN)

Accueil Haut de page