Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud se joint au programme d'exploration lunaire mené par les Etats-Unis

Science/Tech 27.05.2021 à 09h52
La ministre de la Science et des TIC Lim Hye-sook montre un accord pour l'exploration lunaire signé entre la Corée du Sud et les Etats-Unis à son bureau à Sejong, le jeudi 27 mai 2021. (Photo fournie par le ministère de la Science et des TIC. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 27 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a rejoint le programme international mené par les Etats-Unis pour envoyer à nouveau des humains sur la Lune et explorer davantage l'unique satellite naturel de la Terre, a déclaré ce jeudi le ministère de la Science et des TIC.

La ministre de la Science Lim Hye-sook a signé les accords Artémis après un accord parvenu lors du récent sommet bilatéral à Washington, la Corée du Sud devenant ainsi le 10e Etat signataire de ce pacte, a indiqué le ministère.

Les accords Artémis sont un traité international entre les gouvernements participant au programme Artémis, un effort mené par les Etats-Unis pour ramener des hommes sur la Lune en 2024 et pour élargir et approfondir l'exploration spatiale.

Les Etats-Unis, le Japon, le Royaume-Uni, l'Italie, le Canada, le Luxembourg, les Emirats arabes unis et l'Australie ont signé l'accord en octobre 2020. L'Ukraine s'est jointe au programme plus tard.

«Il est important d'explorer l'espace de manières transparente et responsable à travers la coopération internationale», a dit Lim. «La signature de la Corée du Sud devrait aider à élargir la coopération entre les nations signataires pour l'exploration spatiale».

Le ministère de la Science a dit que la Corée du Sud étendrait davantage sa coopération avec les Etats-Unis et serait présente dans une variété de domaines dans les accords Artémis et d'autres programmes d'exploration de l'espace.

En particulier, la Corée du Sud s'est associée à la Nasa américaine afin de développer un orbiteur lunaire qui devrait être lancé en août 2022.

La Corée du Sud, qui a démarré relativement tard dans la course spatiale, travaille sur le projet d'orbiteur lunaire depuis 2016.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page