Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le gouvernement va soutenir le développement de supercalculateurs exaflopiques d'ici 2030

Science/Tech 28.05.2021 à 15h51
L'Institut coréen des sciences et technologies de l'information (KISTI) montre les superordinateurs Nurion le jeudi 16 juillet 2020. (Photo fournie par le KISTI. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 28 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud renforcera son infrastructure informatique à haute performance pour établir un système de supercalculateurs exaflopiques d'ici 2030, a déclaré ce vendredi le ministère de la Science et des TIC.

Un supercalculateur exaflopique peut effectuer un quintillion de calculs par seconde.

Avec sa stratégie d'innovation informatique nationale, la Corée du Sud vise à devenir la cinquième puissance informatique au monde, en s'assurant 24 technologies informatiques de pointe et en créant 10 nouveaux domaines de services à l'horizon de 2030, selon le ministère.

Le ministère a indiqué qu'il projetait d'abord de remplacer le supercalculateur national de cinquième génération Nurion, le 21e plus rapide au monde à l'heure actuelle, par un supercalculateur de sixième génération d'ici 2023 et un autre de septième génération à l'horizon de 2028.

Le pays cherche à utiliser les ressources des superordinateurs dans des secteurs comme la nanotechnologie, la conduite autonome et l'aérospatial.

Le ministère a fait savoir qu'il soutiendrait les activités de recherche et développement (R&D) dans quatre domaines, dont les processeurs et les solutions de plate-forme, pour renforcer la capacité technologique du pays dans le secteur des supercalculateurs.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page