Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Mont Kumgang : le ministre de l'Unification réitère son «engagement résolu»

Corée du Nord 01.06.2021 à 22h35

SEOUL, 01 juin (Yonhap) -- Le ministre de l'Unification, Lee In-young, a réaffirmé ce mardi sa volonté de relancer le projet touristique du mont Kumgang, en Corée du Nord, lors d'une rencontre avec la patronne du groupe Hyundai, Hyun Jeong-eun.

«Nous restons résolus dans notre engagement à faire avancer des projets comme les voyages touristiques au mont Kumgang dès que la situation concernant le coronavirus se sera améliorée», a dit Lee à la réunion avec Hyun.

Lee a fait part de son espoir de voir les deux Corées relancer le projet transfrontalier pour autoriser des personnes, à commencer par les membres de familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953), à visiter d'autres régions comme la ville de Wonsan, sur la côte est du Nord.

Le ministre a aussi estimé que le récent sommet entre le président Moon Jae-in et son homologue américain Joe Biden a créé des conditions «suffisantes» pour renouer le dialogue avec Pyongyang.

Hyun a répondu que son groupe avait de «grandes attentes» depuis le récent sommet et a dit espérer que les deux Corées réorganisent des voyages touristiques au mont Kumgang et rouvrent le complexe industriel de Kaesong dès que possible.

Lancé en 1998, le projet touristique au mont Kumgang était considéré comme l'un des deux plus grands projets intercoréens. Hyundai Asan, une filiale du groupe Hyundai, était l'organisateur des voyages à la célèbre montagne jusqu'à l'arrêt brutal en 2008, année où une touriste sud-coréenne a été abattue par un soldat nord-coréen.

Au sommet intercoréen de 2018, les dirigeants des deux Corées sont tombés d'accord pour redémarrer le projet dès que les conditions auront été remplies, mais peu de progrès ont été effectués.

Depuis fin 2019, la Corée du Nord demande à la Corée du Sud de retirer ses équipements au mont Kumgang. Le régime nord-coréen a par ailleurs annoncé un plan d'y construire ses propres installations touristiques.

Le ministre de l'Unification, Lee In-young, et la patronne du groupe Hyundai, Hyun Jeong-eun, s'entretiennent au bureau du premier à Séoul, le mardi 1er juin 2021.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page