Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La puissante sœur du leader du Nord pourrait occuper le nouveau poste de «premier secrétaire» en cas d'urgence

Corée du Nord 02.06.2021 à 18h14

SEOUL, 02 juin (Yonhap) -- Le poste de n° 2 nouvellement créé au sein du Parti du travail au pouvoir en Corée du Nord demeure probablement vacant et pourrait être occupé par Kim Yo-jong, la puissante sœur du dirigeant Kim Jong-un, en cas de problèmes de santé ou d'autres urgences, a estimé ce mercredi un expert.

Le Parti a révisé ses règles lors d'un rare congrès en janvier pour inclure un nouveau poste de «premier secrétaire» hiérarchiquement juste après le leader du pays, attirant l'attention sur qui assumera le poste.

La règle révisée stipule que le premier secrétaire est l'«adjoint» du secrétaire général.

«En cas d'urgence, y compris celles impliquant la santé du leader Kim, Kim Yo-jong est susceptible d'occuper ce poste d'adjoint et d'agir temporairement en tant que successeur jusqu'à ce que le pouvoir soit remis au fils de Kim Jong-un», a déclaré à la presse l'ancien ministre de l'Unification Lee Jong-seok lors d'un briefing en ligne.

Lee a souligné que l'élection du premier secrétaire ne nécessite pas l'ouverture d'un congrès du Parti et peut être facilement nommé lors d'une session plénière du comité central.

«Cela signifie que le poste peut être rapidement pourvu en cas d'urgence concernant le leader», a-t-il ajouté.

Jo Yong-won, un proche collaborateur de Kim qui avait été pressenti pour ce poste, est peu susceptible de l'occuper car il ne fait pas partie de la famille Kim ou de la «lignée Paekdu», selon Lee.

«Nous ne pouvons pas complètement exclure la possibilité de Jo, mais le poste d'adjoint semble viser davantage à assurer la stabilité du régime pour le successeur», a-t-il analysé.

Lors du congrès de janvier, le leader Kim a été élu «secrétaire général» du Parti. Il endossait le titre de «premier secrétaire» de 2012 à 2016 avant d'assumer celui de «président» lors d'une réunion du congrès en 2016.

La puissante sœur du leader du Nord pourrait occuper le nouveau poste de «premier secrétaire» en cas d'urgence - 1

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page