Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud va construire 7 autres centres de réunion vidéo pour les familles séparées par la guerre de Corée

Corée du Nord 03.06.2021 à 11h02
Le ministre de l'Unification Lee In-young préside une réunion du Comité sur les échanges intercoréens le jeudi 3 juin 2021 au complexe gouvernemental à Séoul.

SEOUL, 03 juin (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a annoncé ce jeudi qu'il dépenserait 1,18 milliard de wons (1,06 million de dollars) des fonds de coopération intercoréenne afin de construire davantage de centres de vidéoconférence pour les réunions de familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953).

Un comité civil-gouvernemental sur les échanges intercoréens a approuvé la décision de construire des installations de vidéoconférence supplémentaires dans sept régions en dehors de Séoul, dont Uijeongbu, Gangneung, Wonju, Cheongju et Hongseong, selon le ministère.

Les constructions qui seront achevées fin août viendront s'ajouter aux 13 centres de réunion vidéo existants, principalement situés dans la région métropolitaine de Séoul.

La Corée du Sud cherche à organiser des réunions de familles séparées via des liaisons vidéo et a obtenu une exemption de sanctions pour les équipements à envoyer au Nord, mais peu de progrès ont été réalisés dans un contexte de relations intercoréennes glaciales.

Les deux Corées ont tenu leurs dernières réunions de familles séparées en face à face en août 2018 au mont Kumgang, sur la côte est du Nord. Il s'agissait des premières retrouvailles du genre en près de trois ans.

Des dizaines de milliers de personnes restent séparées de leurs proches vivant au Nord depuis la fin de la guerre de Corée, qui s'est soldée par une trêve. La plupart des personnes encore en vie ont plus de 80 ans.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page