Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang accuse Israël de «massacres d'enfants» à Gaza

Corée du Nord 04.06.2021 à 14h35

SEOUL, 04 juin (Yonhap) -- Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a critiqué Israël pour avoir bombardé en mai la bande de Gaza où des enfants se trouvent, à l'occasion de la Journée internationale des enfants victimes innocentes de l'agression.

Un article publié sur le site Web du ministère nord-coréen a critiqué Israël en disant que concernant «les bombardements et les coups de feu de barbarie d'Israël en mai dernier, […] il ne serait pas exagéré de dire que la bande de Gaza a été entièrement transformée en boucherie humaine et lieu de massacres d'enfants».

Evoquant 66 enfants morts et 560 blessés, Pyongyang a accusé Israël en notant que «les massacres furieux d'enfants, comme des petits bourgeons qui n'ont pas encore fleuri, sont un défi contre le futur de l'humanité et un acte inhumain», ajoutant que «l'acte criminel d'Israël d'avoir massacré bestialement des enfants avec l'ambition d'étendre son territoire ne peut en aucun cas être justifié».

La Corée du Nord a également exigé de la communauté internationale qu'elle ne tolère l'acte de terrorisme d'un Etat et l'extinction d'une ethnie, commis par Israël. Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a décrit le conflit militaire dans la région comme «une guerre violant le droit international public et un acte criminel contre l'humanité».

La Journée internationale des enfants victimes innocentes de l'agression a été décrétée par l'ONU pour commémorer les enfants victimes de l'invasion israélienne contre le Liban en 1982.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page