Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Moon prévoit que 36 millions de Sud-Coréens auront reçu au moins une dose de vaccin en septembre

Actualités 07.06.2021 à 17h03
Le président Moon Jae-in prend la parole le lundi 7 juin 2021 lors d'une réunion spéciale inter-agences sur la prévention et le contrôle du Covid-19 à Cheong Wa Dae.

SEOUL, 07 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a déclaré ce lundi que 36 millions de Sud-Coréens recevraient au moins une dose de vaccin contre le nouveau coronavirus (Covid-19) d'ici septembre.

Ce nombre représente 70% de la population sud-coréenne.

Moon a évoqué la possibilité que plus de 14 millions de personnes soient inoculées d'ici fin juin, alors qu'il présidait une réunion spéciale inter-agences sur la prévention et le contrôle du Covid-19 à Cheong Wa Dae, la troisième du genre.

Si le plan est réalisé, le taux de mortalité et le nombre de nouvelles infections diminueront et allégeront la charge du contrôle du virus, a-t-il noté.

Le mois prochain, le gouvernement projette de vacciner les quinquagénaires, a indiqué le président, ajoutant qu'une première dose sera administrée à un total de 36 millions de personnes avant la fin du troisième trimestre.

Cela signifie que le pays pourrait obtenir l'immunité collective plus tôt que l'objectif initial de novembre.

La Corée du Sud peut devenir une nation exemplaire en matière de vaccination, tout comme elle l'a été dans la lutte contre la propagation du virus, a-t-il souligné.

Le but du gouvernement consiste à permettre à la population de passer la saison des vacances d'été à venir «confortablement» et de se réunir entre proches «sans masque» pendant la fête des moissons, Chuseok, en septembre, selon Moon.

Moon a promis que le gouvernement signerait rapidement des contrats pour l'achat de vaccins qui seront utilisés l'année prochaine, la fin de la pandémie n'étant pas en vue avec la poursuite de rapports sur les variants.

En outre, la Corée du Sud s'assurera une «souveraineté vaccinale» sans faute et mettra en place rapidement des mesures de suivi des accords conclus lors du récent sommet avec les Etats-Unis sur le «partenariat vaccinal global», a ajouté le président.

Il a promis de fournir un soutien systémique et actif pour la production de vaccins par des sociétés sud-coréennes. Le pays vise à devenir un centre mondial de production de vaccins.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page