Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Samsung cherche à étendre les solutions V-NAND de 7e génération

Actualités 08.06.2021 à 16h20

SEOUL, 08 juin (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. vise à étendre l'utilisation de ses solutions de puces V-NAND de septième génération, a déclaré ce mardi un cadre de l'entreprise, alors que le géant de la technologie sud-coréen envisage de renforcer ses prouesses technologiques dans le secteur de la mémoire.

Au cours du second semestre, le premier fabricant mondial de puces mémoire présentera un nouveau disque SSD grand public basé sur sa puce V-NAND de septième génération qui possède la plus petite taille de cellule de l'industrie à ce jour, selon Song Jai -hyuk, responsable des produits de mémoire flash de Samsung.

«La solution de la société sera optimisée pour les énormes charges de travail multitâche, telles que la modélisation en 3D et le montage vidéo simultanés», a mis en avant Song dans un éditorial publié sur le site Web de la société. «Samsung prévoit également d'étendre l'utilisation de sa septième génération de V-NAND aux SSD des centres de données.»

V-NAND fait référence à la solution flash NAND de Samsung empilant verticalement des cellules de mémoire dans une structure 3D. Samsung est le premier fabricant de puces à commercialiser une telle solution de mémoire, après avoir dévoilé sa première V-NAND 3-D en 2013.

Un disque SSD avec des puces V-NAND de Samsung Electronics. (Photo fournie par Samsung Electronics. Revente et archivage interdits)

Une mémoire flash NAND est un type de mémoire non volatile qui stocke des données même en l'absence d'alimentation.

Dans l'industrie NAND, davantage de couches de cellules mémoire dans une puce est synonyme de meilleure capacité avec une densité de bits améliorée, mais à mesure que la hauteur du produit augmente, Song a souligné que la société a proposé des solutions pour réduire le volume des cellules.

«Samsung a réussi à réduire le volume de la cellule jusqu'à 35% en diminuant à la fois sa surface et sa hauteur grâce à une technologie de mise à l'échelle 3D très innovante», a-t-il expliqué. «Samsung est le seul du secteur à posséder une technologie de gravure à pile unique capable d'empiler plus de 100 couches à la fois et d'être interconnectées à travers plus d'un milliard de trous.»

Song a souligné que Samsung avait déjà obtenu une puce fonctionnelle de sa solution V-NAND de huitième génération comportant plus de 200 couches et prévoyait d'introduire le produit après avoir analysé la situation du marché et la demande des consommateurs.

«Dans l'industrie des semi-conducteurs, rien n'arrive par hasard», a-t-il affirmé. «Tout comme la première V-NAND a été introduite en 2013 après plus de 10 ans de recherche, la société sera la première à dépasser la limite de hauteur qui arrivera un jour, grâce à notre utilisation de la technologie de mise à l'échelle 3D.»

Samsung est le plus grand fournisseur de flash NAND au monde avec une part des revenus de 33,5% au premier trimestre, selon le bureau d'étude de marché TrendForce. Son activité NAND a enregistré 4,97 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur les trois premiers mois de 2021, en hausse de 7% par rapport au trimestre précédent.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page