Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud retrouve la première place des commandes de construction navale en mai

Economie 10.06.2021 à 18h01

SEOUL, 10 juin (Yonhap) -- Les constructeurs navals sud-coréens ont dépassé leurs rivaux chinois et ont repris la première place des nouvelles commandes mondiales de navires en mai, selon des données industrielles publiées ce jeudi.

La Corée du Sud avait perdu sa place de numéro un au profit de la Chine en avril, neuf mois après s'être emparée de la première place en juillet 2020.

Les constructeurs de navires sud-coréens, Hyundai Heavy Industries Co. en tête, ont obtenu de nouvelles commandes pour 40 navires, soit 1,42 million de tonnes brutes compensées (TBC), battant leurs rivaux chinois qui ont enregistré 37 commandes de navires, soit 880.000 TBC, selon les données fournies par Clarkson Research Service.

Les constructeurs navals chinois sont suivis par les constructeurs navals japonais, qui ont obtenu cinq commandes, soit 110.000 TBC.

Les chantiers navals sud-coréens représentent 59% et les chantiers navals chinois 36% des 89 navires, soit 2,42 millions de TBC, commandés dans le monde en mai.

Les carnets de commandes mondiaux ont diminué de 710.000 TBC, soit 1%, à 77,38 millions de TBC en mai par rapport à avril.

L'indice des prix de la construction navale de Clarkson, qui indique les variations de prix des navires nouvellement construits, a atteint 136,1 points en mai, soit le niveau le plus élevé depuis décembre 2014.

Cette photo fournie par Samsung Heavy Industries Co. le 5 janvier 2021 montre un transporteur de gaz naturel liquéfié construit par le constructeur naval.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page