Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La BOK se préparera à une sortie «ordonnée» de l'assouplissement monétaire si la reprise reste solide

Actualités 11.06.2021 à 08h51

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud se préparera à une sortie «ordonnée» de la politique d'assouplissement monétaire de l'ère de la pandémie si la reprise économique reste solide, a annoncé ce vendredi le gouverneur de la Banque de Corée (BOK), Lee Ju-yeol.

C'était la deuxième fois en un mois que le chef de la BOK faisait allusion à la normalisation de la politique monétaire sur fond d'inquiétudes du marché concernant la réduction progressive par la Réserve fédérale américaine.

«Si l'on s'attend à ce que notre économie poursuive son rythme de reprise solide, nous normaliserons de manière ordonnée l'assouplissement actuel de la politique monétaire au moment opportun», a déclaré Lee lors d'une réunion marquant le 71e anniversaire de la fondation de la banque centrale.

Le moment de la normalisation dépendra du rythme de la reprise économique, de la situation du Covid-19 et des risques de déséquilibres financiers, a expliqué Lee.

La volatilité des marchés financiers nationaux et internationaux devrait augmenter, car l'accélération de l'inflation pourrait obliger les banques centrales du monde entier à retirer leurs mesures de relance de l'ère pandémique, a souligné Lee.

Le gouverneur de la Banque de Corée (BOK), Lee Ju-yeol, s'exprime lors d'une conférence de presse sur les futures politiques monétaires de la banque centrale au siège de la BOK à Séoul, le 27 mai 2021. (Photo fournie par la BOK. Revente et archivage interdits)

Le mois dernier, la BOK a fortement relevé ses perspectives de croissance pour 2021 à 4% tout en maintenant son taux directeur inchangé à un plus bas niveau record de 0,5%, alors que les exportations amorçaient un fort rebond.

Les prévisions de la BOK en février prévoyaient que l'économie sud-coréenne augmenterait de 3% cette année.

La BOK a relevé ses estimations d'inflation à 1,8% cette année, contre une prévision précédente de 1,3%.

En mai, les prix à la consommation en Corée du Sud ont augmenté au rythme le plus rapide en plus de neuf ans en raison de la hausse des prix des produits agricoles et pétroliers, soulignant que la pression inflationniste s'intensifie.

L'indice des prix à la consommation a augmenté de 2,6% en glissement annuel en mai, soit plus rapidement qu'un gain de 2,3% en glissement annuel le mois précédent.

Il s'agit de l'augmentation la plus rapide sur un an depuis avril 2012, lorsque l'indice des prix a augmenté de 2,6%.

Les exportations, qui représentent environ la moitié du produit intérieur brut du pays, ont bondi de 45,6% en glissement annuel en mai en raison de la forte demande étrangère de puces dans le cadre de la reprise économique mondiale, après avoir grimpé de 41,1% en avril.

Afin de stimuler l'économie durement frappée par la pandémie, la BOK a abaissé le taux directeur à son plus bas niveau historique de 0,5% en mai de l'année dernière après avoir accordé une baisse d'urgence d'un demi-point de pourcentage en mars de l'année précédente.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page