Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les mesures actuelles de distanciation sociale seront prolongées de 3 semaines

National 11.06.2021 à 10h04
(Photomontage)

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- Le gouvernement a annoncé ce vendredi avoir décidé de prolonger de trois semaines ses mesures de restriction contre le nouveau coronavirus (Covid-19) actuellement en place, dont l'interdiction des rassemblements privés de cinq personnes ou plus à travers le pays.

Actuellement, le grand Séoul, la ville méridionale de Daegu et l'île touristique de Jeju sont placés sous le niveau 2 de distanciation selon un régime à cinq niveaux alors que le reste du pays est soumis au niveau 1,5. Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits.

Cela dit, dans le cadre des restrictions prolongées qui seront en vigeur à partir de lundi prochain jusqu'au 4 juillet, les activités commerciales liés aux matches sportifs et concerts seront autorisées progressivement, ont précisé les autorités sanitaires.

Plus tôt, les autorités ont aussi annoncé que les restaurants, cafés, karaokés et d'autres établissements de divertissement pourront rester ouverts jusqu'à minuit dans la région métropolitaine de Séoul, deux heures de plus par rapport au couvre-feu actuel de 22h, à partir de juillet.

Les restrictions d'horaires d'autres établissements tels que les salles de sport seront totalement levées, selon les autorités.

Les mesures actuelles ont été mises en place il y a quatre mois et les autorités sanitaires comptent mettre en place une série de nouvelles règles de distanciation à partir du mois prochain dans un contexte de hausse du taux de vaccination.

La Corée du Sud a rapporté jusqu'à présent près de 147.000 patients du Covid-19 depuis janvier de l'année dernière.

Les cas journaliers restent au-dessus de 400 depuis fin mars sans aucun signe d'apaisement.

La campagne de vaccination du pays est en train de s'accélérer alors qu'environ 20% de la population ont reçu au moins leur première dose de vaccin contre le Covid-19 depuis fin février. La part des personnes complètement vaccinées s'élève à environ 5%.

Les autorités sanitaires cherchent à inoculer 14 millions de personnes avant la fin de ce mois-ci et 36 millions d'ici septembre. Le pays vise à obtenir l'immunité collective en novembre mais souhaite atteindre cet objectif plus tôt que prévu avec l'accélération de la vaccination.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page