Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord reste muette sur la réunion du Parti qui devait avoir lieu début juin

Corée du Nord 11.06.2021 à 14h43
La réunion plénière du 8e Comité central du Parti du travail en février. (Agence centrale de presse nord-coréenne, KCNA. Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Le secrétaire général du Parti du travail nord-coréen Kim Jong-un a convoqué le lundi 7 juin 2021 une réunion des secrétaires et des directeurs du Comité central du Parti et des secrétaires des comités provinciaux, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). A gauche du leader nord-coréen, se trouve Kim Tok-hun, Premier ministre, et à droite Choe Sang-gon, secrétaire du Parti. Cette réunion a été convoquée pour discuter de l'économie du pays et de la vie du peuple avant l'ouverture de la réunion plénière du Comité central, d'après la KCNA. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- La Corée du Nord est restée silencieuse sur la réunion clé du Parti du travail qu'elle projetait de tenir au début de juin, soulevant des questions sur la tenue ou non de ce rassemblement et sur son éventuel report.

La semaine dernière, la Corée du Nord a annoncé qu'elle tiendrait une réunion plénière du Comité central du Parti du travail «début juin» pour prendre des «mesures d'Etat additionnels afin de résoudre des problèmes urgents en suspens pour le travail économique et la vie du peuple».

La séance projetée a attiré une vive attention alors que le Nord pouvait dévoiler la direction de sa politique envers les Etats-Unis et la Corée du Sud, alors que Washington a achevé l'examen de sa politique vis-à-vis de la Corée du Nord et le président Moon Jae-in et le président américain Joe Biden sont convenus de poursuivre la diplomatie pour résoudre la question nucléaire du Nord durant un sommet.

Alors que «début juin» se réfère normalement aux 10 premiers jours du mois, il était attendu que le Nord tienne la réunion plénière au plus tard jeudi. La presse nord-coréenne, cependant, n'a pas encore dit si l'événement s'est tenu ou non.

Mais étant donné que les médias du Nord rapportent généralement les événements majeurs le lendemain, il semble que la réunion n'ait pas eu lieu.

A la place, ils ont rapporté la visite du Premier ministre Kim Tok-hun sur un site de construction d'appartements à Pyongyang, qui a eu lieu apparemment jeudi, alimentant la spéculation selon laquelle la réunion du Parti ne s'est pas encore tenue comme il est un membre clé du Politburo en charge des politiques économiques.

Certains soulèvent toujours la possibilité que la Corée du Nord aurait lancé une réunion du Parti de plusieurs jours et que les médias attendent son achèvement pour rapporter les résultats. Ils ont également dit que le rassemblement pourrait également avoir lieu dans les jours à venir alors que pour le Nord «début juin» pourrait se référer à la première moitié du mois.

Il semble peu probable que le Nord ait reporté ou annulé la réunion prévue étant donné que le leader Kim Jong-un a déjà tenu une réunion du Politburo et une séance avec les hauts membres du Parti pour préparer le rassemblement, selon les experts.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page