Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul et Pékin durciront la répression contre la pêche illégale en mer de l'Est

National 11.06.2021 à 22h00

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Chine sont convenus de renforcer la coopération pour lutter contre la pêche illégale par les navires chinois au large de la mer de l'Est, a annoncé ce vendredi le ministère des Océans.

En vertu d'un accord conclu lors d'une réunion de travail de trois jours qui s'est terminée jeudi, la Corée du Sud partagera avec la Chine les informations sur la pêche illégale présumée dans les eaux nord-coréennes en mer de l'Est à partir de juillet, selon le ministère des Océans et de la Pêche.

Les autorités chinoises contrôleront sévèrement ces bateaux après avoir vérifié les informations, a indiqué le ministère.

Le gouvernement sud-coréen a indiqué que la quantité de calmars pris en mer de l'Est a fortement diminué ces dernières années, ce qui serait attribuable à la pêche illégale des bateaux chinois.

La Chine a interdit à ses bateaux de pêche d'opérer dans les eaux nord-coréennes après l'application des sanctions de l'ONU contre la Corée du Nord.

Durant la réunion, la Corée du Sud a également accepté de punir les membres d'équipage chinois qui ont violé la Ligne de limite Nord (NLL), la frontière maritime intercoréenne de facto, en mer Jaune conformément à sa loi, puis de les remettre aux autorités chinoises pour de nouvelles sanctions. Actuellement, ils sont libérés après avoir été punis en Corée du Sud.

Séoul et Pékin sont également convenus de mener des inspections annuelles conjointes en mer Jaune en octobre de cette année et en avril de l'année prochaine. Les deux parties mènent des opérations conjointes depuis 2014.

«Nous continuerons à renforcer la coopération avec le gouvernement chinois pour éradiquer la pêche illégale par les bateaux chinois», a déclaré le responsable du ministère, Il Tae-ho.

Cette photo publiée par le ministère des Océans et de la Pêche montre un navire de patrouille de 2.000 tonnes, qui sera déployé pour lutter contre la pêche illégale dans la zone économique exclusive (ZEE) de la Corée du Sud.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page