Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul et Washington réaffirment l'objectif de dénucléarisation de la péninsule, parlent de la coopération en matière de vaccins et de la Birmanie

Actualités 13.06.2021 à 13h26

SEOUL, 13 juin (Yonhap) -- Les hauts diplomates de la Corée du Sud et des Etats-Unis ont réaffirmé l'objectif de dénucléariser complètement la péninsule coréenne et sont convenus d'approfondir la coopération en matière de distribution de vaccins et en ce qui concerne la Birmanie, a déclaré ce dimanche le ministère des Affaires étrangères.

Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong et son homologue américain Antony Blinken se sont entretenus en marge du sommet du Groupe des Sept (G7) en Grande-Bretagne, samedi, d'une série de questions, notamment des mesures de suivi du sommet du mois dernier entre les présidents Moon Jae-in et Joe Biden.

«Le ministre et le secrétaire sont convenus de concrétiser les résultats du sommet en mettant fidèlement en œuvre des mesures de suivi dans divers domaines, notamment les vaccins, les technologies de pointe, les chaînes d'approvisionnement et l'énergie atomique», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

«A l'occasion de la participation de la Corée du Sud au sommet du G7, les ministres sont convenus d'approfondir la coopération sur les questions régionales et mondiales en suspens, notamment la question de la Birmanie et la distribution de vaccins dans le monde», a-t-il ajouté.

Chung et Blinken ont réaffirmé l'objectif d'une dénucléarisation complète et de l'établissement d'une paix durable sur la péninsule et sont convenus de coopérer étroitement pour encourager le retour de la Corée du Nord au dialogue, a indiqué le ministère.

En outre, ils ont réitéré l'importance de la coopération trilatérale de leurs pays avec le Japon.

Dans un autre communiqué de presse, le département d'Etat a déclaré que les deux parties ont réaffirmé que l'alliance bilatérale est le «pivot de la paix, de la sécurité et de la prospérité en Asie du Nord-Est, dans la région indo-pacifique et au-delà».

«Ils ont souligné l'importance de la coopération multilatérale pour traiter les questions essentielles à la stabilité régionale, y compris le retour sur la voie de la démocratie du peuple birman», a déclaré Ned Price, le porte-parole du département d'Etat, dans le communiqué.

Chung et Blinken étaient à Carbis Bay, en Cornouailles, pour accompagner respectivement les présidents Moon et Biden à la réunion de trois jours du G7, qui a débuté vendredi.

La Corée du Sud ne fait pas partie du club des nations riches mais a été invitée en tant qu'hôte, tout comme l'Australie, l'Inde et l'Afrique du Sud.

Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong (à droite) et son homologue américain, Antony Blinken, posent pour une photo avant leur entretien au ministère des Affaires étrangères à Séoul le 17 mars 2021.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page