Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul exhorte Pyongyang à répondre aux appels au dialogue avant l'anniversaire du sommet de 2000

National 14.06.2021 à 16h05

SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a exhorté ce lundi la Corée du Nord à respecter l'esprit de réconciliation et à répondre aux appels au dialogue avant l'anniversaire du tout premier sommet entre les deux Corées il y a plus de deux décennies.

La Corée du Sud marquera mardi le 21e anniversaire de la déclaration commune du 15-juin adoptée lors du sommet de Pyongyang en 2000 entre le président sud-coréen Kim Dae-jung et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il.

«Le gouvernement continuera de mettre en œuvre ses accords avec le Nord, y compris la déclaration du 15-Juin, et fera de son mieux pour faire avancer le processus de paix sur la péninsule coréenne», a déclaré Lee Jong-joo, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse régulier.

«Nous exhortons la Corée du Nord à revenir à l'esprit de la déclaration du 15-Juin et à répondre aux appels au dialogue et à la coopération intercoréens», a-t-elle ajouté.

Elle a également qualifié la déclaration d'événement historique qui a ouvert une nouvelle ère pour la réconciliation entre les deux Corées et jeté les bases du processus de paix sur la péninsule.

La Corée du Sud célèbrera l'anniversaire cette semaine avec plusieurs manifestations organisées par des groupes civils et autres, mais aucun événement officiel n'aura lieu au niveau gouvernemental, selon le ministère.

Les relations entre les deux Corées demeurent à ce jour glaciales, le Nord n'ayant pas répondu aux offres de pourparlers et de coopération transfrontalière depuis le sommet de février 2019 entre Pyongyang et Washington qui s'est conclu sans accord.

Les tensions se sont encore intensifiées lorsque le Nord a fait exploser le bureau de liaison intercoréen le 16 juin de l'année dernière afin de manifester sa colère contre les tracts de propagande anti-Pyongyang en provenance du Sud.

Lee Jong-joo, porte-parole du ministère de l'Unificaiton. (Photo d'archives Yonhap)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page