Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Visite du patron de Hyundai à Boston pour les véhicules autonomes et la robotique

Actualités 16.06.2021 à 14h26
Le président du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun. (Photo fournie par Hyundai. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 16 juin (Yonhap) -- Le patron du groupe automobile Hyundai Motor, Chung Euisun, actuellement en déplacement aux Etats-Unis, a visité le siège de la coentreprise pour véhicules autonomes Motional, ainsi que celui de la société de robotique Boston Dynamics à Boston dans le but d'explorer de nouvelles opportunités d'affaires dans les technologies innovatrices du futur.

Chung a testé le véhicule électrique Ioniq 5 que Motional commercialisera aux Etats-Unis en 2023 sous le nom de Robotaxi en collaboration avec la société américaine de service de voitures de transport avec chauffeur Lyft, d'après l'annonce du constructeur automobile Hyundai Motor.

Le patron de Hyundai a également eu des entretiens avec des membres de la direction de Motional afin d'étendre le partenariat. Il s'agit de sa première visite depuis l'établissement de cette joint-venture avec un investissement à 50-50 d'une valeur de 4 milliards de dollars avec la start-up de mobilité Aptiv en mars 2020.

Motional a réussi à traverser les Etats-Unis avec son véhicule totalement autonome en 2015 et a testé en février dernier des véhicules autonomes sur les routes de Las Vegas. La société est ainsi devenue l'une des premières entreprises dans le monde à atteindre le niveau 4 d'autonomie.

Le niveau 4 correspond à une conduite autonome sous certaines conditions restrictives alors que le niveau 5 permet la conduite autonome dans toutes les conditions. En 2016, Motional a débuté son service pilote Robotaxi à Singapour pour la première fois au monde. La société totalise plus de 100.000 courses Robotaxi à Las Vegas.

Chung s'est également rendu au siège de la start-up robotique Boston Dynamics, fondée en 1991 du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Le groupe Hyundai a acquis 80% des parts (1,1 milliard de dollars) de Boston Dynamics en décembre dernier. La start-up a établi sa notoriété en fabriquant le chien robot à quatre pattes Spot, ainsi que le robot chargeur Stretch.

Avec les acquisitions de Motional et Boston Dynamics, le groupe Hyundai projette de créer une synergie entre les sociétés robotique et de véhicules autonomes, de développer son activité de mobilité aérienne urbaine et d'établir des usines intelligentes.

Avant cette visite de Chung à Boston, le groupe Hyundai avait annoncé un investissement aux Etats-Unis de 7,4 milliards de dollars sur cinq ans pour la production de véhicules électriques sur place et pour acquérir de nouveaux moteurs de croissance pour le futur comme l'énergie hydrogène, la mobilité aérienne urbaine, la robotique et les véhicules autonomes.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page