Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : les nouveaux cas remontent au-dessus de 500, un 2e cas de caillot sanguin confirmé

Actualités 16.06.2021 à 15h56
Des citoyens se font vacciner contre le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre de vaccination à Nowon, dans le nord de Séoul, le mercredi 16 juin 2021. Selon les autorités sanitaires, le nombre de personnes qui ont reçu une dose de vaccin a atteint 13.000.497 le 15 juin à 14h30, dépassant l'objectif initial de 13 millions fin juin.

SEOUL, 16 juin (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) sont remontés au-dessus de 500 et les contaminations en masse dans tout le pays se poursuivent.

Le pays a rapporté 545 nouveaux cas de Covid-19, dont 522 infections locales, portant le bilan à 149.191, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre marque une forte hausse par rapport aux 374 cas recensés hier. Les cas journaliers augmentent normalement à partir de mercredi étant donné que davantage de personnes se font dépister.

La nation a ajouté un décès supplémentaires pour 1.993 morts au total.

Les autorités sanitaires devraient adopter un nouveau régime de distanciation sociale et l'appliquer à partir du mois prochain après avoir prolongé les mesures actuelles de trois semaines jusqu'au 4 juillet, alors que la campagne de vaccination s'accélère.

A l'heure actuelle, la région métropolitaine de Séoul, la ville de Daegu et l'île de Jeju sont sous le niveau 2 de distanciation dans le système à cinq niveaux, tandis que le reste du pays est sous le niveau 1,5 avec des restrictions à l'échelle nationale interdisant les rassemblements de cinq personnes ou plus.

En vertu du nouveau système de distanciation à quatre niveaux qui entrera en vigueur le mois prochain, les autorités comptent assouplir les restrictions sur les commerces en autorisant l'ouverture des restaurants et des établissements de loisirs jusqu'à minuit dans la grande région de Séoul, soit deux heures de plus que la limite actuellement fixée à 22h.

Certaines mesures antivirus ont été assouplies lundi. Dans les régions soumises au niveau 2 de distanciation sociale, les stades sont autorisés à accueillir jusqu'à 30% de leur capacité, en hausse par rapport à 10% précédemment.

Les autorités sanitaires projettent d'annoncer ce dimanche les règles révisées de distanciation sociale qui seront mises en place le mois prochain.

Elles envisagent actuellement une période de transition de trois semaines avant d'assouplir les mesures restrictives, en les enlevant progressivement afin de réduire les risques liés à la reprise des activités sociales.

L'actuelle interdiction des rassemblements privés de cinq personnes ou plus passera à six personnes dans les régions où le niveau 2 de distanciation sociale est appliqué, comme la grande région de Séoul. A l'issue des trois semaines d'application temporaire, le plafond sera hissé jusqu'à huit personnes.

Malgré l'accélération de la campagne vaccinale, les autorités sanitaires restent prudentes, vu que le taux actuel de vaccination par rapport à la population totale ne suffit pas pour bloquer la propagation du Covid-19.

Un total de 13,22 millions de personnes, dont 617.181 la veille, ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19, soit 25,7% des 51,2 millions d'habitants du pays, après que Séoul a commencé son programme de vaccination le 26 février.

La KDCA a fait savoir que 3,47 millions de personnes, ou 6,8% de la population, ont été complètement vaccinées.

La Corée du Sud administre actuellement deux doses des vaccins AstraZeneca et Pfizer ainsi qu'une dose du vaccin Janssen de Johnson & Johnson.

Les autorités sanitaires ont ajouté qu'elles commenceraient à inoculer les travailleurs médicaux âgés de moins de 30 ans cette semaine, avec 55.000 doses du vaccin Moderna qui sont arrivées dans le pays plus tôt ce mois-ci. L'inoculation du vaccin Pfizer pour les policiers âgés de moins de 30 ans et les enseignants des jardins d'enfants et des écoles primaires ont débuté mardi pour 200.000 personnes ce mois-ci.

Le pays compte vacciner 14 millions d'individus avec au moins une dose de vaccin d'ici la fin de ce mois-ci. Au rythme actuel, le pays devrait atteindre la cible d'inoculation de 14 millions demain.

Les autorités ambitionnent d'inoculer quelque 36 millions de personnes, soit environ 70% de sa population, à l'horizon de septembre pour atteindre une immunité collective en novembre.

Les autorités sanitaires ont confirmé un deuxième cas de caillot sanguin rare après avoir reçu le vaccin AstraZeneca. Il s'agit d'un homme dans la trentaine qui s'est vu injecter une dose le 27 mai dernier.

Il a eu des maux de tête aigus et des nausées le 5 juin, neuf jours après la vaccination. Il a été hospitalisé dans une unité de soins intensifs pour aggravation des symptômes. L'hôpital a confirmé une diminution des plaquettes sanguines et des caillots ainsi qu'une hémorragie dans la tête.

Un total de 53.773 cas d'effets secondaires après une vaccination ont été signalés, bien que quelque 95% (51.071) aient manifesté seulement des symptômes légers, comme de la fièvre et des douleurs musculaires.

Jusqu'à présent, 261 décès survenus après une inoculation ont été confirmés, mais les causes exactes des décès sont inconnues comme les autorités sanitaires ne peuvent pas dresser de causalité.

Parmi les cas locaux, 199 ont été rapportés à Séoul, 184 dans la province du Gyeonggi et 11 à Incheon, à 40 km à l'ouest de la capitale. Il y a eu 23 cas importés supplémentaires, en baisse de quatre par rapport à la veille, portant le nombre total à 9.413.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 140.438, en hausse de 705 sur un jour.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page