Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le premier préfet sud-coréen du Vatican devrait servir de bâtisseur de ponts pour la visite du pape au Nord

International 20.06.2021 à 13h28
Le pape François et l'archevêque sud-coréen Lazare You Heung-sik. (Photo fournie par le diocèse de Daejeon. Revente et archivage interdits)
L'archevêque Lazare You Heung-sik lors d'une conférence de presse dans la ville centrale de Sejong, le 12 juin 2021. Il a été nommé préfet de la Congrégation pour le clergé du Vatican le 11 juin.

SEOUL, 20 juin (Yonhap) -- Alors que l'archevêque sud-coréen Lazare You Heung-sik a été nommé nouveau préfet de la Congrégation pour le clergé du Saint-Siège, son rôle possible dans l'organisation d'une visite du pape François en Corée du Nord attire l'attention de la communauté catholique en Corée du Sud et à l'étranger.

Le Vatican a annoncé le 11 juin la nomination de You au poste de préfet de la Congrégation pour le clergé qui est responsable de la supervision des affaires concernant les prêtres et diacres.

Le prêtre âgé de 69 ans est devenu le premier sud-coréen à être nommé à un poste de secrétaire du Saint-Siège.

La nomination de You est intervenue alors que le gouvernement sud-coréen et la communauté catholique ont mené des efforts en coulisses afin d'organiser une visite papale au Nord.

Des observateurs ont fait savoir que le Saint-Siège s'attendrait à ce que You, qui s'est engagé dans plusieurs projets d'aide humanitaire à destination du Nord dans le passé, joue un rôle de pont, à la manière d'un envoyé spécial, pour organiser la visite sans précédente du pape.

«Je pense que la part de You ne serait pas limitée à la tête de la Congrégation pour le clergé», a estimé un responsable proche des affaires internes du Vatican, sous couvert d'anonymat. «Il pourrait être assigné à un rôle spécial, en dehors de son travail régulier».

Le pape a exprimé plusieurs fois sa volonté de se rendre en Corée du Nord, en disant qu'il souhaite jouer un rôle dans l'établissement de la paix sur la péninsule coréenne, où le peuple coréen a souffert d'une séparation pendant 70 ans.

Un voyage papal à Pyongyang a commencé à être envisagé sérieusement en 2018 grâce au climat de paix créé dans le sillage de trois sommets intercoréens et une réunion historique entre Washington et Pyongyang. Aucun autre progrès n'a cependant été réalisé depuis l'échec du sommet de Hanoï en 2019.

You est également déterminé à soutenir la visite du pape au Nord dans l'avenir si cette mission lui incombait.

«Si on me confie un rôle pour organiser sa visite en Corée du Nord, je ferai de mon mieux pour mener à bien ma mission», a-t-il dit durant une conférence de presse le 12 juin.

Il a fait savoir qu'une visite du pape serait une bonne occasion pour la Corée du Nord, en proie à un isolement international et à des difficultés économiques, de surmonter ses troubles.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page