Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Samsung Display : des syndicalistes en grève pour la 1ère fois

Actualités 21.06.2021 à 16h09
Un responsable du syndicat de Samsung Display mène le lundi 21 juin 2021 une grève à l'usine d'Asan, dans la province du Chungcheong du Sud.

SEOUL, 21 juin (Yonhap) -- Des représentants du syndicat de Samsung Display Co. ont entamé ce lundi une grève après avoir échoué à parvenir à un compromis sur une hausse salariale et cette grève est la première dans l'histoire de l'entreprise après que le patron de facto du groupe Samsung, Lee Jae-yong, a promis d'abandonner la politique «sans syndicat» du conglomérat.

Six représentants du syndicat du plus grand fabricant d'écrans du pays ont démarré une grève à son usine d'Asan, dans la province du Chungcheong du Sud, après que les négociations salariales avec la direction n'ont pas abouti à un accord.

Le syndicat, qui compte environ 2.400 membres, soit 10% du personnel de l'entreprise, n'a toutefois pas décidé de lancer ou non une grève à grande échelle avec d'autres employés.

Plus de 90% des membres du syndicat ont voté pour une action collective le mois dernier.

Le syndicat a réclamé une hausse de 6,8% du salaire de base mais la société a insisté sur une augmentation de 4,5%. La médiation du ministère du Travail n'est pas non plus parvenue à réduire les divergences entre les deux parties.

Il s'agit de la première grève parmi les filiales électroniques du groupe Samsung. Elle représente aussi la première action sociale dans une société de Samsung depuis que le vice-président de Samsung Electronics Co., Lee Jae-yong, a promis de mettre fin à la politique «sans syndicat» en mai l'année dernière.

Il a promis que le groupe respecterait pleinement les lois liées au travail et garantirait les trois droits fondamentaux du travail.

Le syndicat de Samsung Display a été créé en février de l'année dernière en tant que membre de la Fédération des syndicats coréens (FKTU), l'une des deux plus grandes organisations syndicales locales.

Des observateurs du secteur ont estimé que la grève chez Samsung Display pourrait s'étendre vers d'autres filiales dans le futur.

Les syndicats de huit filiales de Samsung dont Samsung Electronics et Samsung SDI ont formé une alliance et prévu précédemment une grève conjointe.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page