Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : pic des nouveaux cas en 2 semaines sur fond d'inquiétudes autour des variants

Actualités 23.06.2021 à 17h05
Des citoyens de Séoul sont dans une file d'attente devant le centre de vaccination de l'arrondissement du Seongbuk, le mercredi 23 juin 2021.
Un employé âgé de moins de 30 ans de l'hôpital de l'université Yeungnam reçoit le vaccin Moderna, le mercredi 23 juin 2021. Les autorités ont lancé le 7 juin dernier la campagne vaccinale pour les personnels des services sociaux âgés de moins de 30 ans, incluant les personnels des services médicaux, des établissement de soins, de la police et de la police maritime.
Les autorités sanitaires ont annoncé le mercredi 23 juin 2021 que le nombre de nouveaux cas d'infection au Covid-19 était de 645. Il s'agit d'un rebond de plus de 200 personnes par rapport à la veille. Ci-dessus, des citoyens attendent un test de dépistage au centre dressé devant la gare de Séoul le même jour.

SEOUL, 23 juin (Yonhap) -- Le nombre quotidien de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud a atteint un sommet en deux semaines à plus de 600 ce mercredi, alors que les variants apparaissent comme un autre défi majeur dans la lutte contre le virus du pays dans un contexte d'accélération du déploiement des vaccins.

La Corée du Sud a signalé 645 nouveaux cas, dont 605 infections locales, portant le bilan à 152.545, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Les autorités ont rapporté un décès dû au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.007. Le taux de mortalité s'est élevé à 1,32%.

Le nombre de cas importés quotidiennement a dépassé les 40 pour le quatrième jour consécutif dans un contexte de transmission potentielle de variants du coronavirus, en particulier le variant Delta, plus transmissible, qui serait originaire d'Inde.

La KDCA n'a pas encore signalé un grand nombre de cas de variants Delta, mais d'autres pays, comme la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, dont les taux de vaccination ont dépassé les 50%, sont aux prises avec une augmentation de ces infections.

Les craintes concernant les variants sont survenus alors que le pays s'apprête à assouplir son programme de distanciation sociale à partir de juillet au milieu de la campagne de vaccination, ce qui va permettre aux commerces de rester ouverts plus longtemps et autoriser les rassemblements de davantage de personnes.

Actuellement, la grande région de Séoul est sous le niveau 2 de distanciation dans le système qui en compte cinq, tandis que le reste du pays est sous le niveau 1,5. Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits dans tout le pays.

Dans le cadre du nouveau système à quatre niveaux, les restaurants et les cafés de la région de la capitale seront autorisés à fonctionner jusqu'à minuit sous le niveau 2, une extension par rapport aux restrictions actuelles à 22h.

L'interdiction nationale des rassemblements de cinq personnes ou plus sera levée en vertu des nouvelles directives, le plafond devant être porté à huit sous le niveau 2. Aucune restriction n'est appliquée sous le niveau 1.

Dans la grande région de Séoul, le plafond sera initialement fixé à six personnes pour les deux premières semaines du mois prochain.

La recrudescence du nombre de cas quotidiens est survenue alors que la campagne de vaccination du pays gagne du terrain.

Un total de 15,07 millions de personnes, soit 29,4% des 51,3 millions d'habitants du pays, ont reçu leur première dose de vaccin contre le COVID-19 depuis le début de la campagne vaccinale fin février. Parmi eux, 4,1 millions, soit 8,4% de la population, étaient complètement vaccinés mercredi.

Le pays compte inoculer 36 millions de personnes avec au moins une dose d'ici septembre pour obtenir une immunité collective en novembre.

La Corée du Sud administre actuellement les vaccins en deux injections d'AstraZeneca, Pfizer et Moderna ainsi que le vaccin à dose unique de Janssen.

Les autorités sanitaires ont confirmé que le pays disposait de 1,44 million de vaccins mercredi à minuit : 982.000 vaccins Pfizer, 401.200 AstraZeneca, 83.000 Janssen et 53.000 Moderna. Quelque 650.000 vaccins Pfizer sont arrivés à l'aéroport d'Incheon ce matin alors qu'un deuxième lot de 56.000 vaccins Moderna arrivera demain.

Un total de 76.109 cas d'effets secondaires après les vaccinations ont été signalés, bien que 95% d'entre eux étaient des symptômes bénins, comme de la fièvre ou des douleurs musculaires.

Jusqu'à présent, 309 décès post-vaccination ont été signalés, mais les autorités sanitaires n'ont reconnu qu'un cas lié à la vaccination.

Parmi les nouvelles transmissions locales, 228 provenaient de Séoul et 180 de la province du Gyeonggi.

Daejeon, à 160 kilomètres au sud de la capitale, a recensé 57 autres contaminations. Incheon, juste à l'ouest de Séoul, en a ajouté 26 et la ville portuaire de Busan, dans le sud-est, 13.

Les autorités sanitaires ont dénombré 40 cas importés supplémentaires, portant le total à 9.611.

Parmi les infections importées, les pays asiatiques, hors Chine, en représentaient 29, suivis des Etats-Unis et de l'Europe avec quatre cas chacun, de l'Afrique avec deux et de la Colombie avec un.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 146, en hausse de 11 par rapport à la veille.

Le bilan des personnes libérées de quarantaine après avoir récupéré complètement était de 144.379, en hausse de 562 par rapport à la veille.

La Corée du Sud a effectué jusqu'à présent 10,41 millions de tests de dépistage du Covid-19, dont 29.906 la veille.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page