Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : plus de 600 nouveaux cas pour le 2e jour en raison des infections groupées

National 24.06.2021 à 10h20
Plus de 600 infections
Dépistage d'enfants

SEOUL, 24 juin (Yonhap) -- Le nombre de cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud est resté dans les 600 pour le deuxième jour consécutif ce jeudi en raison des infections en grappes sporadiques sur fond de craintes sur les variants.

La Corée du Sud a rapporté 610 nouveaux cas, dont 576 infections locales, portant le bilan à 153.155, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Les infections groupées impliquant des temples protestants, restaurants, salles de sport et hôpitaux continuent d'apparaître à travers le pays et les cas de variants sont restés entre 30 et 40 la semaine passée.

Les autorités ont signalé un autre décès dû au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.008. Le taux de mortalité s'est élevé à 1,31%.

Le nombre de cas importés quotidiennement a reculé à 34 après avoir dépassé les 40 pendant quatre jours d'affilée, intensifiant les inquiétudes sur des transmissions potentielles de variants du coronavirus, en particulier le variant Delta, plus transmissible, qui serait originaire d'Inde.

La Corée du Sud n'a pas encore signalé un nombre important de cas de variants Delta, mais d'autres pays, comme la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, dont les taux de vaccination ont dépassé les 50%, sont aux prises avec une augmentation de ces infections.

Les craintes concernant les variants sont intervenues alors que le pays s'apprête à assouplir son programme de distanciation sociale à partir de juillet au milieu de la campagne de vaccination, ce qui va permettre aux commerces de rester ouverts plus longtemps et autoriser les rassemblements de davantage de personnes.

Actuellement, la grande région de Séoul est sous le niveau 2 de distanciation dans le système qui en compte cinq, tandis que le reste du pays est sous le niveau 1,5. Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits dans tout le pays.

Dans le cadre du nouveau système à quatre niveaux, les restaurants et les cafés de la région de la capitale seront autorisés à accueillir les clients jusqu'à minuit sous le niveau 2, une extension par rapport à la restriction actuelle de 22h.

L'interdiction nationale des rassemblements de cinq personnes ou plus sera levée en vertu des nouvelles directives, le plafond devant être porté à huit sous le niveau 2. Aucune restriction n'est appliquée sous le niveau 1.

Dans la grande région de Séoul, le plafond sera d'abord fixé à six personnes pour les deux premières semaines du mois prochain.

La résurgence du nombre de cas quotidiens est survenue alors que la campagne de vaccination du pays gagne du terrain.

Un total de 15,15 millions de personnes, soit 29,5% des 51,3 millions d'habitants du pays, ont reçu leur première dose de vaccin contre le COVID-19 depuis le début de la campagne vaccinale fin février. Parmi eux, 4,4 millions, soit 8,6% de la population, étaient complètement vaccinés jeudi.

Le pays compte inoculer 36 millions de personnes avec au moins une dose d'ici septembre pour obtenir une immunité collective en novembre.

Parmi les nouvelles infections locales, 251 provenaient de Séoul et 184 de la province du Gyeonggi.

La ville portuaire de Busan a détecté 16 nouveaux patients. Daejeon, 160 km au sud de Séoul, a recensé 15 autres contaminations. Incheon, juste à l'ouest de Séoul, en a ajouté 15 et la ville portuaire d'Ulsan, dans le sud-est, 11.

Les autorités sanitaires ont dénombré 34 cas importés supplémentaires, portant le total à 9.685.

Parmi les infections importées, les pays asiatiques, hors Chine, en représentaient 30, suivis des Etats-Unis avec trois cas et de l'Europe avec une contamination.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 141, en baisse de cinq par rapport à la veille.

Le bilan des personnes libérées de quarantaine après avoir récupéré complètement était de 144.788, en hausse de 409 par rapport à la veille.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page