Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Lee Jae-myung, gouverneur du Gyeonggi, rejoint la course à la présidentielle

Actualités 01.07.2021 à 10h20
Le gouverneur de la province du Gyeonggi, Lee Jae-myung, annonce en ligne sa candidature à la prochaine élection présidentielle, le jeudi 1er juillet 2021. (Photo fournie par l'entourage de Lee. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 01 juil. (Yonhap) -- Le gouverneur de la province du Gyeonggi, Lee Jae-myung, a déclaré ce jeudi qu'il se lançait également dans la course à l'élection présidentielle en promettant de réduire les inégalités dans la société.

L'un des favoris parmi les candidats du parti au pouvoir, Parti démocrate (PD), Lee a fait cette annonce sans organiser d'évènement physique en raison de la pandémie en postant une vidéo pré-enregistrée sur les réseaux sociaux à 7h30 ce matin.

Lee a dit vouloir «une politique de reprise économique plus puissante» afin de transformer «une crise en chance» lors de sa déclaration de candidature à la primaire du PD. Il a analysé que les causes de la crise que connaît actuellement le pays sont les inégalités et la polarisation de la société.

Il a promis que «je lancerai immédiatement une politique de redressement économique puissante» alors que «les inégalités et la polarisation sapent le moteur de la croissance et provoquent une récession et un recul de l'économie» en ajoutant que «la réalisation de l'impartialité peut garantir l'espoir et la croissance».

«Il faut avancer vers un monde d'unité où tout le monde prospère ensemble à travers une politique qui modère les désirs des privilégiés et soigne la vie de la classe démunie», a déclaré le gouverneur de la province du Gyeonggi.

«En introduisant des revenus minimums, on peut accroître la consommation et raviver l'économie. Je bâtirai une société où tous les gens bénéficieront d'une prospérité basique et feront le travail qu'ils veulent», a poursuivi Lee. Concernant les politiques liées au travail, Lee a promis «un environnement de travail où les gens ne craignent pas le licenciement grâce à des filets de protection sociale et les salaires équivalents aux volumes de travail sont garantis».

Lee a noté que «s'il y a plus de politiques de réforme, la résistance de la classe privilégiée prendra plus de volume», en évoquant sa politique de partage des profits pour les jeunes. Il a ajouté que «la question de choisir des politiques d'efficacité dépend du courage et de la détermination. Il faut avoir une force puissante de propulsion afin de réussir les politiques de réforme».

Le gouverneur de Gyeonggi, l'un des candidats favoris de la course à la présidentielle, est deuxième dans un sondage publié jeudi dernier et réalisé par Realmeter, avec 22,8% des intentions de vote, tandis que l'ex-procureur général Yoon Seok-youl a englobé 32,3%.

La procédure de la primaire du PD a débuté hier avec l'inscription des candidatures, neuf au total dont deux anciens Premiers ministres, Lee Nak-yeon et Chung Se-kyun, l'ex-ministre de la Justice Choo Mi-ae et le gouverneur du Gyeonggi, Lee Jae-myung.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page