Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Nord récemment frappé par une plus grande volatilité des prix et des taux de change

Actualités 05.07.2021 à 16h10

SEOUL, 05 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord est confrontée à une plus grande volatilité des taux de change et des prix des marchandises, a fait savoir ce lundi le ministère de l'Unification, dans un contexte de difficultés économiques alimentées par la pandémie prolongée de nouveau coronavirus (Covid-19).

«Le gouvernement garde un œil sur la volatilité des principaux indices économiques, y compris les prix des marchandises et le change», a déclaré Lee Jong-joo, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse régulier.

«Nous pensons que ces indices sont devenus plus volatils récemment», a-t-elle indiqué.

La Corée du Nord semble faire des efforts pour lutter contre les problèmes liés au coronavirus tout en cherchant à atténuer son impact sur l'économie, car les efforts antivirus prolongés ont affecté «la vie des gens dans une certaine mesure», a-t-elle ajouté.

En juin, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a reconnu que le pays faisait face à une situation alimentaire «sous tension».

La Corée du Nord est connue pour sa pénurie alimentaire chronique, qui semble avoir été aggravée par les typhons et les inondations consécutifs de l'été dernier, ravageant ses principales zones agricoles. Un groupe de réflexion à Séoul a déclaré plus tôt que le Nord pourrait être confronté à une pénurie alimentaire d'environ 1,3 million de tonnes cette année.

Cette photo publiée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) le 17 octobre 2020, montre une ferme coopérative dans un comté de la province du Hwanghae du Sud. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et reproduction interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page