Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : plus de 1.200 nouveaux cas hier, le 2e nombre le plus élevé

Actualités 07.07.2021 à 11h05

SEOUL, 07 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud a enregistré ce mercredi plus de 1.200 nouveaux cas quotidiens de Covid-19, marquant le deuxième plus haut bilan depuis le début de la pandémie dans le pays et suscitant des inquiétudes quant à l'émergence potentielle d'une quatrième vague pandémique, a déclaré le gouvernement.

L'annonce a été faite par le Premier ministre Kim Boo-kyum lors d'une réunion interagences quotidienne sur la réponse au coronavirus.

Une rue de Hongdae, l'un des quartiers de divertissement les plus fréquentés de Séoul, est bondée le 6 juillet 2021.

Le recensement ce mercredi de 1.212 cas a marqué le plus haut bilan quotidien de contaminations jusqu'à présent cette année et le deuxième depuis le début de l'épidémie en Corée du Sud. Le chiffre le plus élevé a été signalé le 25 décembre de l'année dernière lorsque le pays a signalé 1.240 cas.

Kim a indiqué que le gouvernement prolongerait les règles de distanciation sociale actuelles d'une semaine supplémentaire, mais les réexaminerait pour les élever au plus haut niveau si la situation virale restait incontrôlable dans les deux à trois prochains jours.

En annonçant l'extension des règles de distanciation en vigueur, Kim a souligné que le pays se trouve dans une «situation d'urgence qui nécessite que toutes ses ressources soient investies dans la réponse au Covid-19».

Les autorités sanitaires avaient initialement prévu de placer la grande région de Séoul sous le niveau 2 alors qu'elle mettait en œuvre un programme de distanciation moins strict à travers le pays le 1er juillet. Mais le dernier pic de la semaine dernière a forcé le gouvernement à suspendre le programme assoupli jusqu'à mercredi.

A la lumière du dernier décompte alarmant, Séoul a décidé de suspendre l'adoption des directives de distanciation plus souples pendant une semaine.

Les autorités prévoient d'étendre considérablement les tests préventifs de dépistage du coronavirus et de conseiller en particulier aux personnes dans la vingtaine et la trentaine, chez qui les cas du variant Delta se propageraient rapidement, de se faire tester.

Le gouvernement compte également exclure les restaurants, cafés et autres petits commerces qui violent les règles de distanciation des divers programmes de soutien gouvernemental, tout en élargissant les programmes de travail à distance pour les entreprises de la grande région de Séoul.

Le Premier ministre Kim Boo-kyum préside une réunion interinstitutions sur la réponse du pays au Covid-19 au complexe gouvernemental de Séoul, le 7 juillet 2021.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page