Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les recettes fiscales en hausse de 10.800 Mds de wons en mai dans un contexte de reprise économique

Actualités 08.07.2021 à 14h07

SEOUL, 08 juil. (Yonhap) -- Les recettes fiscales de la Corée du Sud ont augmenté de 10.800 milliards de wons (9,5 milliards de dollars) en mai par rapport à l'année précédente dans un contexte d'accélération de la reprise économique et d'essor des marchés immobilier et boursier, a annoncé ce jeudi le ministère de l'Economie et des Finances. Le pays a perçu 28.400 milliards de wons d'impôts en mai, contre 17.600 milliards de wons l'année précédente, selon le ministère.

Le gouvernement a déclaré que les revenus de l'impôt sur les plus-values avaient augmenté dans un contexte d'essor du marché des actifs et que les revenus de l'impôt sur les sociétés avaient également provoqué une hausse des gains.

Au cours de la période janvier-mai, les recettes fiscales ont augmenté de 43.600 milliards de wons en un an pour atteindre 161.800 milliards de wons.

Les recettes fiscales en hausse de 10.800 Mds de wons en mai dans un contexte de reprise économique - 1

Pendant les cinq premiers mois de cette année, les recettes totales du gouvernement, y compris les recettes fiscales, se sont élevées à 261.400 milliards de wons, en hausse de 63.200 milliards de wons par rapport à l'année précédente.

Les dépenses brutes du pays ont bondi de 22.400 milliards de wons en un an pour atteindre 281.900 milliards de wons à la fin de la période citée en raison de l'augmentation des dépenses budgétaires pendant la pandémie.

En conséquence, le pays a affiché un déficit public de 20.500 milliards de wons sur la période janvier-mai, soit un chiffre inférieur au déficit de 61.300 milliards de wons enregistré un an plus tôt.

Le solde budgétaire géré, un indicateur clé de la solidité budgétaire calculé après exclusion du compte des caisses de sécurité sociale, a affiché un déficit de 48.500 milliards de wons pour la période citée, contre un déficit de 77,9 milliards de wons l'année précédente.

La dette du gouvernement central s'élevait à 899.800 milliards de wons fin mai, contre 819.200 milliards de wons à la fin de l'année dernière.

Une augmentation stable des recettes fiscales accroît la possibilité que le pays enregistre un surplus de recettes fiscales plus important que prévu cette année. Le ministère des Finances avait précédemment estimé que le surplus fiscal de cette année atteindrait probablement 31.500 milliards de wons.

La Corée du Sud a récemment proposé un budget supplémentaire de 33.000 milliards de wons pour financer une autre série de fonds de secours liés au Covid-19. Celui-ci sera financé sans vente de dette car le gouvernement utilisera les recettes fiscales excédentaires.

Séoul prévoit également de dépenser 2.000 milliards de wons pour rembourser une partie de sa dette nationale avec l'excédent de recettes fiscales.

Avec ce remboursement, la dette nationale devrait atteindre 963.900 milliards de wons cette année, en baisse par rapport à l'estimation de 965.900 milliards de wons émise en mars.

Les recettes fiscales en hausse de 10.800 Mds de wons en mai dans un contexte de reprise économique - 2

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page