Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) La région de Séoul sera placée sous le niveau 4 du régime de distanciation sociale

Actualités 09.07.2021 à 10h17
Le Premier ministre Kim Boo-kyum dirige le vendredi 9 juillet 2021 une réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité au complexe gouvernemental à Séoul.
Un avis demandant aux gens de maintenir une distance sociale en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), est affiché à l'aéroport de Gimpo à Séoul le 8 juillet 2021, lorsque la Corée du Sud a signalé le plus grand nombre de cas quotidiens de Covid-19 depuis que la pandémie a frappé le pays au début de l'année dernière. Les autorités se préparent à une nouvelle vague épidémique et envisagent d'imposer des restrictions antivirus plus sévères.

SEOUL, 09 juil. (Yonhap) -- Le gouvernement a annoncé ce vendredi son plan de placer la région de Séoul sous le niveau 4, le plus élevé du régime de distanciation sociale, sur fond d'inquiétudes croissantes sur une quatrième vague de l'épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19) cet été.

La décision d'appliquer à partir de lundi prochain les directives du niveau 4 à Séoul, dans la province du Gyeonggi et à Incheon, à 40 km à l'ouest de la capitale, pendant deux semaines a été prise lors d'une réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité qui a été présidée par le Premier ministre Kim Boo-kyum.

En vertu des règles du niveau 4, les rassemblements de plus de deux personnes seront interdits après 18h. Les manifestations seront également restreintes même si le gouvernement autorisera celles d'une personne.

Seuls les membres des familles pourront assister aux mariages et funérailles. Les établissements de divertissement comme les discothèques devront fermer alors que les restaurants seront autorisés à accueillir des clients jusqu'à 22h.

Le gouvernement a également décidé de suspendre les programmes d'incitation tels que la fin du port du masque en extérieur et l'exclusion des personnes vaccinées dans le comptage du nombre de participants aux rassemblements privés.

«La lutte antivirus fait face à sa plus grande crise avec le renouvellement du record de nouveaux cas journaliers de Covid-19 pendant plusieurs jours», a déclaré Kim, tout en demandant à la population de s'abstenir de tenir des réunions privées.

Cette décision a été prise suite au récent bond de nouvelles infections à travers le pays avec un nombre inquiétant de cas rapportés dans la capitale. Hier, la Corée du Sud a rapporté 1.275 nouveaux cas, le chiffre le plus élevé depuis que le pays a signalé son premier cas en janvier de l'année dernière.

Jeong Eun-kyeong, directrice de l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA), a déclaré que la Corée du Sud «est au stade d'entrer dans la quatrième vague» et que le pire était encore à venir.

Dans le pire des cas, les nouvelles infections quotidiennes pourraient s'élever à 2.140 à la fin du mois, a estimé Jeong. A moins que les choses n'empirent, elle a prévu que la moyenne quotidienne des nouvelles infections pourrait s'élever à 1.400 fin juillet.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page