Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord refuse le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19

Actualités 09.07.2021 à 15h40
Kim Jong-un à Kumsusan

SEOUL, 09 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a refusé des vaccins d'AstraZeneca contre le nouveau coronavirus (Covid-19) qui devaient être livrés à travers le programme international Covax en raison des inquiétudes sur les éventuels effets secondaires et, à la place, le pays semble chercher à s'assurer des vaccins russes, a analysé ce vendredi l'Institut pour la stratégie de sécurité nationale (INSS).

Le Nord semble aussi réticent à recevoir les vaccins fabriqués en Chine alors qu'il ne fait pas confiance à leur efficacité et leur innocuité, selon l'institut rattaché au Service national du renseignement (NIS).

«Alors que la Corée du Nord a rejeté les vaccins qui devaient être fournis à travers Covax en raison des inquiétudes sur les effets secondaires du vaccin AstraZeneca, elle explore les possibilités de s'assurer des médicaments alternatifs», a déclaré l'INSS dans un rapport.

«La Corée du Nord reste réticente concernant les vaccins fabriqués en Chine en raison du manque de confiance vis-à-vis des médicaments», a-t-il ajouté. «Elle semble estimer positivement les produits fabriqués en Russie mais en train de demander leur fourniture gratuite.»

L'INSS a noté que même si la Corée du Nord parvient à obtenir des vaccins Pfizer et Moderna, elle aurait des difficultés à respecter la chaîne du froid compte tenu de la pénurie chronique en électricité.

La Corée du Nord devait recevoir environ 2 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 à travers le programme Covax mais celles-ci n'ont pas encore été livrées au pays.

Un officiel du gouvernement sud-coréen a noté que le retard pourrait être en partie dû au fait que la Corée du Nord n'est pas «totalement prête» à recevoir les vaccins.

La Corée du Nord prétend n'avoir rapporté aucun cas d'infection au Covid-19 mais a renforcé ses contrôles aux frontières et mis en place des mesures anti-pandémie dès le début de l'année dernière.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page