Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Kim et Xi soulignent leurs relations solides pour l'anniversaire de la signature d'un traité d'amitié

Corée du Nord 11.07.2021 à 13h32

SEOUL, 11 juil. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président chinois Xi Jinping ont mis en avant leur engagement à renforcer davantage les relations entre les deux pays via un échange de messages à l'occasion du 60e anniversaire de la signature d'un traité d'amitié, a rapporté ce dimanche l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Dans les messages pour célébrer la signature en 1961 du «Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle RPDC-Chine», Kim a également noté que la situation internationale avait été «d'une complexité sans précédent ces dernières années», tandis que Xi a affirmé que le monde traverse «de grands et rapides changements sans précédent en 100 ans.»

«Malgré la situation internationale d'une complexité sans précédent ces dernières années, la confiance entre camarade et l'amitié militante entre la RPDC et la Chine se renforcent de jour en jour et l'amitié traditionnelle RPDC-Chine s'est développée, prenant de l'ampleur, à un niveau supérieur dans tous les domaines», a dit Kim, cité par la KCNA.

Il a souligné que le traité fait preuve d'une «vitalité plus forte» pour assurer la paix en Asie et dans le reste du monde alors que les «forces hostiles» sont devenues plus désespérées dans leurs mouvements d'obstruction.

«C'est la position fixe du WPK et du gouvernement de la RPDC de développer sans cesse les relations amicales et de coopération entre la RPDC et la Chine, comme l'exigent les temps nouveaux et comme le souhaitent les peuples des deux pays», a-t-il ajouté.

La RPDC est l'acronyme du nom officiel de la Corée du Nord, la République populaire démocratique de Corée. Le WPK fait référence au Parti du travail au pouvoir au Nord.

Xi a également souligné que le traité signé en 1961 posait «des bases politiques et juridiques importantes afin de consolider l'amitié militante» entre les deux nations et espérait renforcer sa «communication stratégique avec Kim».

«Au cours des six dernières décennies, la RPDC et la Chine ont écrit une fière histoire d'amitié tout en se soutenant et en coopérant invariablement moralement et matériellement dans la lutte pour accomplir leur cause commune, partageant des joies et des amertumes dans toutes les tempêtes de l'histoire», a-t-il déclaré, selon les médias officiels.

«Notant que le monde subit un grand et rapide changement sans précédent en 100 ans, le secrétaire général Xi Jinping a souligné dans son message qu'il est prêt à offrir un plus grand bonheur aux deux pays et aux deux peuples en renforçant la communication stratégique avec le secrétaire général Kim Jong-un», a ajouté la KCNA.

Le Rodong Sinmun, le journal officiel du Parti des travail au pouvoir, a également publié un éditorial qualifiant la coopération bilatérale d'«arme puissante» qui leur permet de gagner toute guerre anti-impérialiste et de lutter pour la défense du socialisme.

«Alors que les impérialistes se sont maintenant unis et complotent afin d'isoler et d'écraser les pays socialistes, il est demandé à la Corée du Nord ainsi qu'à la Chine de développer davantage leurs relations amicales sur la base de l'esprit et des principes du traité bilatéral», peut-on lire dans ses colonnes.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères s'est engagé ce dimanche à continuer de renforcer et de développer ses relations avec Pékin.

«La RPDC et la RPC, fermement convaincues de la justesse de leur cause socialiste, avancent résolument vers un avenir radieux en brisant les manœuvres autoritaires et désespérées des forces hostiles grâce à la fermeté de l'amitié militante et des liens du sang, même dans une situation internationale compliquée», a affirmé le ministère sur son site Internet.

L'échange de messages est intervenu environ 10 jours après que Kim a envoyé une lettre de félicitations à Xi pour marquer le 100e anniversaire du Parti communiste chinois dans lequel il a promis d'élever les relations avec la Chine à un nouveau point stratégique.

La Corée du Nord et la Chine ont souligné leurs relations étroites et amicales dans un contexte de pourparlers nucléaires dans l'impasse entre Pyongyang et Washington, et d'escalade de la rivalité sino-américaine.

Le mois dernier, l'ambassadeur de Chine à Pyongyang et le plus haut diplomate nord-coréen à Pékin ont souligné l'importance des relations bilatérales dans de rares articles d'opinion publiés dans les médias officiels du pays hôte à l'occasion du deuxième anniversaire du voyage de Xi à Pyongyang.

Les deux pays ont signé le traité le 11 juillet 1961, en vertu duquel ils sont obligés de se fournir une assistance militaire et autre, un accord considéré comme le fondement de leur alliance solide pendant des décennies.

Le président chinois Xi Jinping (2e à partir de la g.) et son épouse Peng Liyuan (à g.) posent pour une photo avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (2e à partir de la dr.) et son épouse Ri Sol-ju avant les pourparlers au sommet entre les dirigeants des deux pays à Pyongyang le 20 juin 2019, sur cette photo publiée par l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et reproduction interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page