Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La production alimentaire du Nord a atteint son plus bas niveau en 10 ans en 2018

Corée du Nord 14.07.2021 à 15h37

SEOUL, 14 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a rapporté auprès des Nations unies (ONU) que sa production alimentaire avait chuté à son plus bas niveau en 10 ans en 2018, en raison de catastrophes naturelles, du manque d'équipements agricoles et du faible niveau de mécanisation.

Selon son Examen national volontaire (VNR) soumis à l'ONU, le Nord a également reconnu qu'il n'avait pas réussi à atteindre son objectif national de produire 7 millions de tonnes d'aliments.

Le VNR est un processus par lequel un pays évalue et présente les progrès réalisés dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) établi en 2015. C'est la première fois que la Corée du Nord a rendu public un rapport du VNR.

«La production en 2018 était d'environ 4,95 millions de tonnes, le niveau le plus faible durant les 10 dernières années. Les raisons principales de la production réduite sont les catastrophes naturelles et la faible résilience, les équipements insuffisants et le faible niveau de mécanisation», a indiqué le document.

«Malgré certaines mesures positives pour augmenter la production de céréales, l'objectif national des ODD de la production de céréales de 7 millions de tonnes n'a pas été réalisé», a-t-il ajouté.

Les ODD sont couramment utilisés pour désigner les 17 objectifs établis par les Etats membres de l'ONU et qui sont rassemblés dans l'Agenda 2030. Ils incluent l'élimination de la pauvreté, la protection de la planète et l'amélioration du quotidien de toutes les personnes partout dans le monde.

Le royaume ermite est connu pour affronter une pénurie alimentaire chronique, qui semble avoir été aggravée par les typhons successifs de l'été dernier et les inondations qui ont ravagé des zones agricoles clés.

En juin, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a reconnu que son pays faisait face à une situation alimentaire «sous tension».

Les experts estiment que la Corée du Nord devrait produire environ 5,5 millions de tonnes d'aliments tous les ans afin de nourrir sa population. Un think tank à Séoul a déclaré plus tôt que le Nord pourrait faire face à une pénurie alimentaire d'environ 1,3 million de tonnes cette année.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page