Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le gouvernement nord-coréen avertit les jeunes contre les influences étrangères

Corée du Nord 18.07.2021 à 15h19
De jeunes nord-coréens assistent à des feux d'artifice pour l'anniversaire du défunt fondateur de la Corée du Nord, le 15 avril 2021, à Pyongyang. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 18 juil. (Yonhap) -- Le Rodong Sinmun a demandé ce dimanche à la jeune génération d'utiliser le langage standard et de suivre le mode de vie traditionnel de la Corée du Nord dans un contexte où le régime cherche à empêcher l'usage d'expressions linguistiques couramment répandues en Corée du Sud.

Le journal officiel du Parti du travail a lancé cet appel dans un article intitulé «La pénétration idéologique et culturel sous la pancarte colorée de la bourgeoisie est encore plus dangereuse que les ennemis armés».

Le quotidien a mis en avant la supériorité du langage standard basé sur le coréen de Pyongyang et le besoin pour les jeunes de l'employer correctement et de maintenir aussi un style de vie acceptable en termes d'habillement, de coupe de cheveux, de musique et de danse.

«Quand les nouvelles générations ont un bon sens de l'esprit idéologique et révolutionnaire, le futur du pays est radieux. Dans le cas contraire, le système social et la révolution vieux de plusieurs décennies périront. Cela est la leçon du sang dans l'histoire du mouvement socialiste dans le monde», pouvait-on lire dans l'article.

La Corée du Nord a lancé une opération de contrôle des habitudes de langage de ses milléniaux, dont certains ont tendance à imiter les Sud-Coréens. Par exemple, il est interdit d'appeler le mari «oppa» (grand frère) comme le font beaucoup de Sud-Coréennes lorsqu'elles s'adressent à leur époux ou petit ami, selon le Service national du renseignement (NIS).

Pyongyang a renforcé la discipline et l'éducation idéologique notamment chez les jeunes. En décembre dernier, le Nord a réinstauré une loi alourdissant les sanctions pour possession de vidéos fabriquées en Corée du Sud dans le cadre de ses efforts visant à lutter contre les influences culturelles étrangères.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page