Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Cheong Wa Dae toujours «incertain» quant à une visite de Moon au Japon

International 19.07.2021 à 13h57
Le président Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Yoshihide Suga. (Photo fournie par Yonhap News TV)

SEOUL/TOKYO, 19 juil. (Yonhap) -- Cheong Wa Dae a déclaré ce lundi qu'il demeurait incertain sur la possibilité d'une visite du président Moon Jae-in au Japon cette semaine.

«A l'heure actuelle, les deux pays se consultent (sur la question), mais cela est toujours insuffisant» en termes d'aboutissements attendus, a fait savoir un haut officiel de Cheong Wa Dae dans un communiqué écrit.

«Il est incertain si (Moon) se rendra ou non au Japon et si un sommet aura lieu ou non», a ajouté l'officiel sous couvert d'anonymat.

L'officiel a cité un «obstacle» qui a émergé lors de la dernière étape des pourparlers préparatoires, en se référant apparemment aux commentaires inappropriés du chef de mission adjoint de l'ambassade du Japon à Séoul.

Hirohisa Soma aurait dit à un journaliste sud-coréen que les efforts diplomatiques de Moon avec le Japon étaient équivalents à une «masturbation». Il aurait également indiqué que le Japon «n'a pas trop le temps de s'occuper de la relation entre les deux pays comme la

Cet officiel de Cheong Wa Dae a dit qu'il «n'y a aucune mesure convaincante» de la part du Japon liée à ce problème.

Plus tôt ce lundi, le journal Yomiuri Shimbun a indiqué que Moon assisterait à l'événement olympique prévu ce vendredi et tiendrait son premier sommet en face à face avec le Premier ministre Yoshihide Suga à cette occasion.

Park Soo-hyun, conseiller présidentiel chargé de la communication publique, a immédiatement répondu en disant qu'«aucune décision n'a encore été prise». Le président «essaie de prendre une meilleure voie plutôt qu'une facile» lorsqu'il s'agit des relations Séoul-Tokyo, a-t-il ajouté.

Des sondages montrent que beaucoup de Sud-Coréens s'opposent à un voyage de Moon à Tokyo pour la cérémonie prévue vendredi.

«Nous sommes très conscients du sentiment public négatif contre la visite de (Moon) au Japon», a indiqué Park. «Suivre une telle opinion publique est une choix facile, mais (Moon) doit également penser à prendre une voie isolée en tant que président».

Cheong Wa Dae a fixé publiquement une garantie d'«aboutir à quelque chose lors du sommet» pour l'éventuel voyage de Moon au Japon. Séoul cherche à résoudre des conflits de longue date sur l'histoire partagée et les restrictions unilatérales d'exportation du Japon imposées en 2019.

Cheong Wa Dae a fixé publiquement une garantie d'«aboutir à quelque chose lors du sommet» pour l'éventuel voyage de Moon au Japon. Séoul cherche à résoudre des conflits de longue date sur l'histoire partagée et les restrictions unilatérales d'exportation du Japon imposées en 2019.

Les relations entre Séoul et Toyko sont au plus bas en raison des questions historiques épineuses et des conflits commerciaux, mais l'administration Joe Biden cherche à rapprocher les deux alliés asiatiques pour une coopération trilatérale plus forte dans la région.

Par ailleurs, le Yomiuri Shimbun a rapporté ce lundi matin que le gouvernement japonais a décidé de démettre Soma de ses fonctions. Le dernier communiqué de Cheong Wa Dae indique que Tokyo n'a pas encore informé Séoul de sa décision.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page