Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pentagone : les Etats-Unis possèdent des capacités pour contrer les cyberattaques

Corée du Nord 20.07.2021 à 09h36

WASHINGTON, 19 juil. (Yonhap) -- Les Etats-Unis maintiennent et continuent de développer leurs capacités pour contrer toute cyberattaque de pays comme la Chine et la Corée du Nord, a déclaré ce lundi John Kirby, le porte-parole du Pentagone.

Kirby a formulé ces remarques alors que Washington, ainsi qu'une longue liste de leurs alliés, dont l'Union européenne et l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan), ont qualifié la Chine d'Etat soutenant les cyberactivités malveillantes, accusant le ministère chinois de la Sécurité d'Etat d'avoir engagé des pirates informatiques sous contrat afin de mener à la fois «des activités parrainées par l'Etat et des cybercrimes pour leur propre gain financier».

«Nous sommes très convaincus que nous avons des capacités cybernétiques importantes, et ces capacités continuent de progresser chaque année», a affirmé le porte-parole du département de la Défense, interrogé sur les capacités cybernétiques américaines.

«Je pense que le secrétaire (à la Défense) est très à l'aise [...] et il reste très impressionné par les capacités que nous avons dans le domaine informatique», a ajouté Kirby.

John Kirby, le porte-parole du département de la Défense des Etats-Unis, répond aux questions des journalistes lors d'un point de presse au département de la Défense à Washington, le 19 juillet 2021. (Image capturée à partir du site Web du Pentagone. Revente et archivage interdits)

Kirby a refusé de discuter de détails spécifiques lorsqu'il a été interrogé sur une éventuelle collaboration entre des hackers chinois et nord-coréens en Chine, réitérant seulement que son pays a suffisamment de capacités pour contrer les cyberattaques.

«En ce qui concerne la cybersécurité, nous avons une gamme de capacités à notre disposition pour faire cela (des contre-attaques)», a-t-il assuré.

Le porte-parole du Pentagone a également indiqué que le ministère de la Défense fait «partie de la discussion interinstitutions sur la manière de répondre aux cyberattaques et de devenir plus résilient en tant que gouvernement, en tant que société».

La Corée du Nord aurait jusqu'à 6.000 pirates informatiques spécialement formés et basés dans d'autres pays, principalement en Chine, pour éviter d'être détectés dans leur pays d'origine.

Les Etats-Unis ont souligné que le Nord se distingue en tant que pays «unique» parmi ceux qui constituent une menace pour la cybersécurité en ce sens que le royaume ermite a largement cherché à détourner de l'argent par le biais de ses cyberactivités.

Un groupe de trois Nord-Coréens a été amené aux Etats-Unis cette année afin d'y être jugés pour tentative de vol d'environ 1,3 milliard de dollars en espèces et en crypto-monnaie auprès de banques et d'entreprises étrangères entre 2014 et 2018.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page