Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Unité Cheonghae : le Premier ministre présente des excuses pour l'épidémie de Covid-19

Actualités 20.07.2021 à 11h45

SEOUL, 20 juil. (Yonhap) -- Le Premier ministre Kim Boo-kyum a présenté ce mardi ses excuses pour l'échec du gouvernement à empêcher une épidémie massive de Covid-19 parmi les marins de l'unité sud-coréenne Cheonghae en mission de lutte contre la piraterie au large de l'Afrique de l'Est.

Un total de 247 marins de l'unité Cheonghae, composée de 301 hommes, ont été testés positifs, a annoncé lundi le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), confirmant l'ampleur largement redouté du foyer de contaminations. L'armée a envoyé deux avions ravitailleurs KC-330 en Afrique pour ramener tous les membres.

«Le gouvernement est vraiment désolé de ne pas avoir soigneusement veillé à la santé de nos troupes dédiées à la protection de notre nation», a dit Kim lors d'une réunion interagences quotidienne sur la réponse du gouvernement au coronavirus, à propos du foyer de contamination au sein de l'unité Cheonghae.

Un avion de l'armée de l'air sud-coréenne a atterri sur le tarmac d'un aéroport africain non identifié, le 18 juillet 2021. La Corée du Sud a envoyé en urgence deux avions ravitailleurs KC-330 dans le but de rapatrier tous les militaires sud-coréens appartenant à l'unité Cheonghae en mission de lutte contre la piraterie au large de côtes africaines, juste après que l'unité a signalé des infections massives au Covid-19 à bord. (Photo fournie par le ministère de la Défense. Revente et archivage interdits)

Kim a exhorté le ministère de la Défense à faire de son mieux pour le traitement et le rétablissement des troupes de retour. Il a également appelé à des mesures de suivi appropriées afin d'assurer la continuité de la mission en douceur à la lumière d'une rotation brutale de l'envoi des troupes.

Le Premier ministre a également abordé les inquiétudes des parents liées à la sécurité concernant la campagne gouvernementale de vaccination contre le Covid-19 destinée aux lycéens de troisième année.

Lundi, les autorités sanitaires ont commencé à déployer les premiers vaccins Pfizer auprès des lycéens de dernière année et des enseignants de tout le pays dans le but de se préparer à l'examen national d'entrée à l'université prévu pour la mi-novembre.

«Il y a beaucoup d'inquiétudes parmi les parents car le programme marque les premières vaccinations chez les jeunes», a noté Kim tout en demandant aux autorités sanitaires et scolaires de prendre des mesures spéciales afin de surveiller les élèves vaccinés.

Concernant la contamination du Covid-19 des marins de l'unité Cheonghae, le président Moon Jae-in a souligné, durant une réunion du cabinet plus tard dans la matinée, qu'il était difficile pour le gouvernement d'éviter les critiques selon lesquelles les mesures ont été «faciles et insuffisantes» aux yeux du peuple.

Il a ordonné aux autorités de traiter la question avec soin, tout en acceptant humblement les critiques.

Le Premier ministre Kim Boo-kyum s'exprime lors d'une réunion interinstitutions quotidienne sur la réponse du pays au nouveau coronavirus au complexe gouvernemental de Sejong, le 20 juillet 2021.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page