Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministre des Affaires étrangères demande la coopération du Chili pour que la Corée du Sud rejoigne un bloc commercial d'Amérique latine

International 21.07.2021 à 19h36

SEOUL, 21 juil. (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong a demandé au Chili de soutenir la Corée du Sud afin qu'elle rejoigne un bloc commercial régional en Amérique latine, a déclaré ce mercredi le ministère des Affaires étrangères.

Chung s'est entretenu en personne avec le ministre chilien des Affaires étrangères, Andrés Allamand, à Séoul, plus tôt dans la journée. Séoul cherche à devenir un membre associé de l'Alliance du Pacifique (AP) afin d'approfondir les liens économiques avec les pays de la région.

L'AP a été créée en 2011 par le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, qui représentent ensemble 58% du volume des échanges commerciaux en Amérique latine, afin de promouvoir l'intégration économique régionale et de développer le commerce avec les pays d'Asie-Pacifique. La Corée du Sud fait actuellement partie des quelque 50 pays observateurs, avec les Etats-Unis, la Chine et le Japon.

«Tout en notant que le commerce et les investissements avec le Chili se sont développés grâce à l'accord bilatéral de libre-échange (ALE), le ministre Chung a demandé la coopération de la partie chilienne pour que reprenne le processus de négociation en vue de l'adhésion de la Corée du Sud à l'AP en tant que membre associé», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Au cours des entretiens, les deux parties ont également discuté des efforts visant à stimuler la coopération dans un large éventail de domaines, notamment l'hydrogène vert, la technologie numérique et l'Antarctique, a indiqué le ministère.

Allamand a suggéré que les deux pays pourraient créer une synergie grâce aux vastes ressources du Chili en matière d'énergie renouvelable et aux technologies avancées de la Corée du Sud en matière de véhicules à hydrogène et de piles à hydrogène.

Allamand était en visite à Séoul cette semaine à l'occasion de négociations sur la révision de l'accord de libre-échange avec la Corée du Sud ayant pour objectif d'élargir la portée du libre-échange et d'actualiser les termes du pacte commercial bilatéral entré en vigueur en 2004.

Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong (à droite) se tient à côté du ministre chilien des Affaires étrangères Andrés Allamand, lors de leurs entretiens bilatéraux au ministère des Affaires étrangères à Séoul, le mercredi 21 juillet 2021. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page