Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

JO de Tokyo : la Corée du Sud visera des médailles d'or dès la première journée

Sport/Culture 22.07.2021 à 10h52

TOKYO, 22 juil. (Yonhap) -- L'objectif de la Corée du Sud aux Jeux olympiques de Tokyo cette année est de remporter six à sept médailles d'or. Et plus de la moitié de ce total pourrait être obtenu lors de la première journée de compétition après la cérémonie d'ouverture de vendredi.

A moins de bouleversements majeurs, les athlètes sud-coréens devraient disputer des médailles en tir à l'arc, tir, escrime et taekwondo samedi. Les pronostiqueurs les plus optimistes prédisent cinq médailles d'or.

Les archers sud-coréens s'entraînent pour les Jeux olympiques de Tokyo au terrain de tir à l'arc du parc de Yumenoshima à Tokyo, le 20 juillet 2021. Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du haut à gauche se trouvent Kim Woo-jin, Kim Je-deok, Oh Jin-hyek, Jang Min-hee, An San et Kang Chae-young.

Jin Jong-oh, l'un des tireurs au pistolet les plus accomplis de l'histoire olympique, pourrait être le premier à décrocher l'or. Il participera à l'épreuve de pistolet à air comprimé 10m masculin, la finale devant commencer samedi à 15h30 au stand de tir d'Asaka.

Jin, 41 ans, en est à ses cinquièmes Jeux olympiques. Il a remporté six médailles jusqu'à présent, dont quatre d'or et deux d'argent. La prochaine médaille, quelle que soit sa couleur, fera de Jin l'olympien le plus titré de Corée du Sud.

Il a remporté les trois dernières médailles d'or au pistolet à 50m, mais cette épreuve a été supprimée du programme de Tokyo. Jin a une médaille d'or et une d'argent au pistolet à air comprimé à 10m, et les responsables sud-coréens estiment que Jin a été meilleur dans des épreuves à une distance plus courte lors d'autres événements internationaux.

Des archers sud-coréens s'entraînent pour les Jeux olympiques de Tokyo au terrain de tir à l'arc du parc de Yumenoshima à Tokyo, le 21 juillet 2021.

Si Jin ne parvient pas à remporter la première médaille d'or de la Corée du Sud à ces Jeux olympiques, la nation se tournera vers les archers.

L'épreuve par équipes mixtes a été ajoutée au tir à l'arc pour la première fois cette année. Le pays du Matin-Clair a trois archers et trois archères sur place, et le pays déterminera vendredi quel duo concourra dans l'épreuve par équipes en fonction des classements individuels.

Le tireur sud-coréen Jin Jong-oh s'entraîne pour les Jeux olympiques de Tokyo au stand de tir d'Asaka à Tokyo, le 20 juillet 2021.

Le classement pour la compétition par équipes mixtes sera basé sur les résultats des épreuves des archers individuels. Les 16 premiers pays seront opposés les uns aux autres dans une épreuve à élimination directe.

La Corée du Sud domine tous les autres pays avec un total de 23 médailles d'or olympiques en tir à l'arc, neuf de plus que les Etats-Unis. La finale par équipes mixtes débutera à samedi à 16h45.

Plus tard samedi soir, les projecteurs seront braqués sur les escrimeurs et deux taekwondoïstes.

Oh Sang-uk, le numéro un mondial du sabre masculin, est le favori pour la médaille d'or. Deux de ses coéquipiers, Gu Bon-gil et Kim Jung-hwan, sont déjà montés sur des podiums olympiques, Gu ayant remporté l'or par équipe en 2012 et Kim le bronze individuel en 2016, et tenteront de recommencer samedi.

La finale individuelle du sabre masculin débutera à 21h15 au hall B du Makuhari Messe.

Au hall A du Makuhari Messe le même jour, le taekwondo débutera avec l'entrée sur le tatami des poids mouches hommes et femmes.

Les taekwondoïstes sud-coréens Jang Jun (à g.) et Lee Dae-hoon posent pour des photos lors d'une séance d'entraînement ouverte au centre national d'entraînement de Jincheon, à 90 kilomètres au sud de Séoul, le 14 avril 2021.

Le champion du monde 2019 Jang Jun concourra dans la catégorie hommes 58kg, et Sim Jae-young, double championne du monde 46kg, défendra ses chances dans la catégorie 49kg femmes.

Si les deux atteignent la finale pour la médaille d'or, Sim passera en premier à 21h30, et Jang suivra 15 minutes plus tard.

Sim et Jang ont tous deux vaincu d'anciens médaillés olympiques pour se qualifier pour Tokyo, Sim battant la championne olympique 2016 Kim So-hui, et Jang prenant le dessus sur le médaillé de bronze 2016 et triple champion du monde Kim Tae-hun.

La Corée du Sud est le berceau du taekwondo et est en tête du classement des médailles olympiques avec 12 médailles d'or pour 19 médailles au total.

La compétition de taekwondo a généralement lieu à la fin des Jeux olympiques, mais elle est cette fois prévue dans la première partie des JO de Tokyo. Cela donnera aux taekwondoïstes, aux escrimeurs, aux tireurs ainsi qu'aux archers sud-coréens, une chance de donner le ton au reste de la délégation nationale.

L'escrimeur sud-coréen Oh Sang-uk célébre son titre dans l'épreuve individuelle de la Coupe du monde de sabre FIE à Budapest, le 14 mars 2021. (Photo fournie par la Fédération internationale d'escrime, FIE. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page