Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La secrétaire d'Etat adjointe américaine et le chef de la diplomatie sud-coréenne souhaitent ramener Pyongyang au dialogue

Actualités 22.07.2021 à 14h48
Chung Eui-yong et Wendy Sherman

SEOUL, 22 juil. (Yonhap) -- La secrétaire d'Etat adjointe américaine Wendy Sherman et le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong sont convenus ce jeudi de travailler étroitement ensemble pour ramener la Corée du Nord aux négociations sur la dénucléarisation, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères.

Les deux hauts diplomates sont parvenus à cette entente lorsque Sherman a rendu une visite de courtoisie à Chung plus tôt dans la journée à Séoul. Sherman est arrivée hier dans le pays pour une visite de trois jours après s'être entretenue à Tokyo avec ses homologues sud-coréen et japonais, Choi Jong-kun et Takeo Moro.

«Le ministre Chung et la secrétaire d'Etat adjointe Sherman ont réaffirmé l'objectif de réaliser la dénucléarisation complète et la paix permanente sur la péninsule coréenne, qui a été affirmé par les dirigeants des deux pays au sommet Corée du Sud-Etats-Unis», a déclaré le ministère dans un communiqué.

«Tout en s'accordant à dire que la diplomatie et le dialogue sont essentiels pour atteindre l'objectif, (les deux parties) sont également convenues de poursuivre une étroite coopération à tous les niveaux pour ramener la Corée du Nord à la table du dialogue», a-t-il noté.

Au cours de la réunion, Sherman a également déclaré à Chung que les Etats-Unis accordaient une grande valeur au développement de l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis, un pivot de la paix, de la stabilité et de la prospérité en Asie du Nord-Est et dans l'Indo-Pacifique, et son déplacement à Séoul est intervenu à cet égard, selon le ministère.

Chung a demandé à Sherman de s'employer à mettre en œuvre les mesures de suivi des résultats du sommet du 21 mai entre les présidents Moon Jae-in et Joe Biden qui englobent la coopération sur des questions économiques, mondiales et autres.

Sa tournée en Asie intervient alors que Washington cherche à renforcer la coopération avec ses alliés et partenaires sur fond d'intensification de la rivalité avec la Chine dans les domaines des technologies, de la sécurité maritime et du commerce.

La réunion trilatérale à Tokyo a mis en exergue la coopération à trois entre les Etats-Unis et ses alliés asiatiques face à une Corée du Nord récalcitrante et une Chine affirmée.

Après sa réunion avec Chung, Sherman a été également reçue par Moon au bureau présidentiel Cheong Wa Dae. Elle devrait rencontrer d'autres officiels sud-coréens plus tard dans la journée.

Aujourd'hui, Sherman et son homologue sud-coréen, Choi Jong-kun, tiendront un dialogue stratégique bilatéral sur une grande variété de questions qui pourraient inclure le renforcement des chaînes d'approvisionnement pour les puces mémoire et les batteries de grande capacité.

La dernière réunion vice-ministérielle de ce genre entre les deux pays a eu lieu en juillet l'année dernière.

Sherman partira pour la Mongolie demain. Elle projette aussi de se rendre en Chine et à Oman plus tard.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page