Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : hausse des nouveaux cas hors de Séoul, prolongation de la distanciation renforcée

Actualités 26.07.2021 à 16h18

SEOUL, 26 juil. (Yonhap) -- Le nombre quotidien de cas de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud est tombé en dessous de 1.400 ce lundi en raison de la diminution des tests le week-end, mais davantage de contaminations ont continué d'apparaître en dehors de la région de Séoul pendant la saison des vacances estivales.

Le pays a ajouté 1.318 cas de Covid-19, dont 1.264 infections locales, portant le bilan à 190.166, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Par rapport à la veille, 169 cas de moins ont été recensés.

La KDCA a rapporté quatre autres décès dus au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.077. Le taux de mortalité était de 1,09%.

Un agent de santé en tenue de protection guide les citoyens dans une clinique de dépistage du Covid-19 provisoire à Séoul, le 26 juillet 2021.

Les autorités sanitaires restent en état alerte car le nombre de cas quotidiens augmente généralement en milieu de semaine comme davantage de personnes sont testées.

Les transmissions quotidiennes sont supérieures à 1.000 depuis le 7 juillet, atteignant jusqu'à 1.842, en raison de la résurgence dans la zone métropolitaine de Séoul avec le variant Delta hautement contagieux.

La propagation du virus dans les régions autres que le grand Séoul a également constitué un problème récemment, car les vacanciers se rendent dans les sites touristiques du pays pendant la saison estivale, avec environ 40% des nouvelles infections signalées provenant de régions autres que la capitale.

La KDCA a indiqué que le nombre moyen quotidien d'infections domestiques de la semaine dernière était de 1.465,1, en hausse de 8,7% par rapport à la semaine précédente. Les régions autres que celle de la capitale ont signalé 498,9 cas en moyenne la semaine dernière, soit une forte hausse par rapport aux 358,2 de la semaine précédente.

Afin d'endiguer la propagation du virus, la Corée du Sud a prolongé les mesures de distanciation sociale de niveau 4 les plus élevées dans le grand Séoul pendant encore deux semaines, jusqu'au 8 août. Les restrictions de distanciation les plus strictes interdisent les rassemblements de plus de deux personnes après 18h, impose un couvre-feu à 22h aux restaurants et cafés, et interdit les activités des discothèques et autres lieux de divertissement.

Le pays a également décidé d'appliquer des restrictions de distanciation de niveau 3 en dehors du grand Séoul à partir de ce mardi et jusqu'au 8 août pour mieux contenir le virus pendant la saison des vacances d'été.

Sous le niveau 3, les cafés et restaurants peuvent accepter des clients jusqu'à 22h et seuls les services de vente à emporter et de livraison sont disponibles après cette heure. Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits, tandis que les rassemblements de masse peuvent accueillir moins de 50 participants.

Une bannière affichant des mesures de prévention antivirus de niveau 4 est installée sur la plage d'Eurwangni, le 26 juillet 2021.

La Corée du Sud tente également de freiner l'augmentation des infections, en particulier chez les personnes âgées de 20 à 40 ans, car les voies de transmission impliquant ces groupes d'âge sont inconnues dans de nombreux cas, la campagne de vaccination se concentrant principalement sur la population âgée ainsi que les travailleurs des services médicaux et sociaux.

Un total de 16,89 millions de personnes, soit 32,9% de la population du pays, ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19, et 6,85 millions ont été entièrement vaccinées, a indiqué la KDCA.

Après la vaccination, 105.324 cas d'effets secondaires ont été signalés depuis le début des inoculations le 26 février, bien que 95% d'entre eux se soient avérés être des symptômes bénins. Il y a eu 427 décès suite à la vaccination, mais les autorités sanitaires n'ont jusqu'à présent confirmé la causalité avec les vaccinations que dans deux cas.

Le pays a commencé ce lundi à vacciner 3,04 millions de personnes âgées de 55 à 59 ans afin d'intensifier sa campagne de vaccination. Il élargira également le programme de vaccination pour les nouvelles recrues militaires.

Les autorités sanitaires ont déclaré qu'elles envisageaient de faire des injections de rappel après octobre ou novembre.

Les injections de rappel sont des doses de vaccin supplémentaires après une inoculation complète afin de renforcer le système immunitaire d'une personne.

Un agent de santé prépare une injection de vaccin contre le Covid-19 dans un hôpital de Gwangju, le 26 juillet 2021.

Les contaminations provenant de zones en dehors de la capitale représentaient 40,7% des nouveaux cas nationaux confirmés, la part la plus élevée au milieu de la quatrième vague de la pandémie. La ville portuaire de Busan, dans le sud-est, et la province environnante du Gyeongsang du Sud ont signalé respectivement 83 et 75 cas.

Dans la région de la capitale, Séoul a rapporté 339 infections, tandis que la province environnante du Gyeonggi en a ajouté 343. La ville portuaire occidentale d'Incheon a confirmé 67 cas.

Parmi les foyers de contamination, une école de taekwondo à Daejeon a ajouté neuf cas supplémentaires, portant son total à 202. Le nombre de contaminations liées à une installation sportive couverte à Daegu a augmenté de sept à 124, tandis qu'un bain public à Busan a signalé neuf infections supplémentaires, augmentant son total à 77.

Les autorités sanitaires ont estimé que le variant Delta, qui a été identifié pour la première fois en Inde, deviendrait très probablement la souche dominante parmi les variants du Covid-19 en Corée du Sud cette semaine.

«Il semble que le variant Delta devienne de plus en plus la souche dominante ici», a noté Kwon Jun-wook, un haut responsable de la santé.

Les cas importés se sont élevés à 54, en baisse de 11 par rapport à la veille. Le nombre total de cas importés est désormais de 11.571, dont 15 provenaient d'Indonésie, suivis de la Russie avec 10.

Le total de personnes libérées de la quarantaine après avoir récupéré complètement était de 167.375, soit 990 de plus que la veille.

Le nombre de patients dans un état critique s'est élevé à 244, en baisse de 13 par rapport à un jour plus tôt.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page