Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les hotlines militaires intercoréennes en service après une suspension de 13 mois

Actualités 27.07.2021 à 15h06
Hotline intercoréenne

SEOUL, 27 juil. (Yonhap) -- Les hotlines militaires intercoréennes fonctionnent normalement de nouveau après avoir été suspendues pendant 13 mois, a confirmé ce mardi le ministère de la Défense, en notant que les deux Corées reprendront les appels journaliers réguliers via ces lignes de communication.

Le bureau présidentiel Cheong Wa Dae et l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) ont annoncé ce matin que les deux parties sont convenues de rouvrir toutes les lignes de communication directes à 10h dans le cadre des efforts visant à améliorer les relations intercoréennes.

«Les autorités militaires sud-coréennes et nord-coréennes ont rétabli les lignes de communication militaires et les ont mises en opération normale à partir de 10h ce mardi en vue de mettre en œuvre les accords des dirigeants», a déclaré le ministère dans un communiqué. «Les appels téléphoniques et fax destinés à échanger des documents fonctionnent désormais normalement.»

La restauration est intervenue 413 jours après que Pyongyang a rompu ces lignes en juin de l'année dernière pour protester contre le soi-disant échec de Séoul à empêcher des militants d'envoyer des tracts de propagande anti-Pyongyang.

A partir de cet après-midi, les deux parties reprendront aussi leurs appels téléphoniques réguliers deux fois par jour, à 9h et 16h, a précisé le ministère.

Des appels réguliers étaient effectués via leurs lignes de communication militaires de Donghae (orientale) et Seohae (occidentale).

«La ligne de communication occidentale fonctionne bien mais des problèmes techniques ont été détectés sur la ligne de liaison orientale, nous travaillons donc à la restaurer», a ajouté le ministère.

Les hotlines militaires de Seohae et Donghae ont été établies en 2002 et 2003, respectivement. Elles ont été coupées pendant plusieurs années sur fond de dégradation des liens intercoréens mais ont été rétablies en 2018 en vertu de l'accord du sommet intercoréen du 27-Avril.

Le ministère a affirmé que la dernière restauration devrait apaiser les tensions militaires sur la péninsule coréenne et accélérer la mise en œuvre de l'accord destiné à réduire les tensions militaires signé le 19 septembre 2018 lors d'un sommet intercoréen tenu à Pyongyang.

L'Accord militaire global (CMA) appelle à une série de mesures de réduction des tensions comme l'arrêt de tous les actes hostiles réciproques et le lancement d'une opération conjointe de recherche de restes de soldats morts pendant la guerre dans la Zone démilitarisée (DMZ).

«La décision revêt une grande importance comme nous célébrons notamment le 68e anniversaire de la signature de l'accord d'armistice de la guerre de Corée aujourd'hui», a noté un officiel du ministère.

«Nous espérons qu'il y aura des discussions actives avec les autorités nord-coréennes sur divers projets conjoints.»

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page