Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Xi s'engage à défendre les relations d'amitié entre Pékin et Pyongyang

Actualités 30.07.2021 à 09h31
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président chinois Xi Jinping, en visite d'Etat en Corée du Nord, se promènent côte à côte à la maison des hôtes de Kumsusan le vendredi 21 juin 2019, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 30 juil. (Yonhap) -- Le président chinois Xi Jinping a réaffirmé sa volonté de défendre les liens d'amitié avec la Corée du Nord en notant que la lettre de félicitations envoyée par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un pour le 100e anniversaire du Parti communiste chinois (PCC) a illustré l'amitié entre les dirigeants des deux pays, a rapporté ce vendredi la Radio centrale nord-coréenne (KCBS).

Ce message faisait partie d'une missive de réponse de Xi à la lettre de félicitations de Kim et à ses condoléances exprimées suite aux dégâts causés par les inondations dans la province du Henan.

La lettre de félicitations de Kim a «montré l'amitié du secrétaire général (Kim Jong-un), du Parti (du travail) de Corée (du Nord) et de son peuple à l'égard de moi-même et du Parti chinois», a noté Xi dans sa lettre.

«Au nom du Parti et du peuple chinois, j'exprime des remerciements profonds et des salutations sincères au secrétaire général, au Parti de Corée et à son peuple», a déclaré Xi.

En notant que la Chine et la Corée du Nord sont tous les deux des «pays socialistes dirigés par des Partis communistes», le président chinois a souligné que «la partie chinoise défendra avec la partie nord-coréenne les relations sino-nord-coréennes en mettant en œuvre les idées communes importantes établies par les deux parties sur fond de nouvelle situation politique».

Il a également promis de contribuer à réaliser les grandes tâches socialistes des deux pays, d'œuvrer au bonheur des peuples des deux pays et de contribuer activement à la paix, à la stabilité et à la prospérité régionales.

La Corée du Nord et la Chine ont récement mis en avant leurs relations étroites et amicales à plusieurs occasions sur fond d'impasse des négociations nucléaires entre Pyongyang et Washington et d'intensification de la rivalité sino-américaine.

Plus tôt cette semaine, Kim a visité un monument symbolisant les liens d'amitié entre les deux pays à l'occasion du 68e anniversaire de la signature de l'accord d'armistice de la guerre de Corée (1950-1953) et souligné que les «liens du sang» avec la Chine continueraient de génération en génération.

Le 11 juillet dernier, les dirigeants nord-coréen et chinois ont échangé des messages pour célébrer le 60e anniversaire de la signature de leur traité d'amitié et réaffirmé leur engagement à renforcer davantage les liens entre les deux pays.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page