Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) L'ex-procureur général Youn Seok-youl rejoint le principal parti d'opposition

Actualités 30.07.2021 à 17h27
Yoon Seok-youl (à g.) et Kwon Young-se, le président du Comité des relations publiques du PPP, le vendredi 30 juillet 2021.

SEOUL, 30 juil. (Yonhap) -- L'ex-procureur général Youn Seok-youl a rejoint ce vendredi le Parti du pouvoir du peuple (PPP), principal parti d'opposition, juste un mois après avoir annoncé qu'il se lançait dans la course à l'élection présidentielle.

Yoon a donné sa lettre d'adhésion au député Kwon Young-se, le président du Comité des relations publiques du PPP en disant que «j'ai pris la décision d'adhérer au premier parti d'opposition et de participer à la primaire du parti, ce qui est d'ailleurs logique, pour un changement de gouvernement, afin que le PPP reçoive plus de soutien du peuple».

«J'ai pensé que le principal parti d'opposition, PPP, est le tracteur pour un changement de pouvoir», a-t-il dit en ajoutant que «j'ai dit pendant longtemps que je porterai le numéro deux du PPP si je suis retenu comme candidat à la présidentielle».

Yoon a également expliqué son adhésion subite : «J'ai pensé que l'incertitude sur mon adhésion créait une confusion et éclaboussait le parti», «j'ai pris cette décision il y a quelques heures.»

Hier, Yoon a répondu à une question sur son adhésion au PPP lors d'une interview exclusive avec l'agence Yonhap en disant qu'il décidera vers le milieu d'août. Il a donc décidé ce matin très tôt de ne plus retarder l'entrée au PPP comme son adhésion était devenue une question d'heure.

A une question sur l'extension vers les milieux extérieurs en dehors du PPP, Yoon a noté que «comme je suis devenu membre du PPP, il faudra que j'essaie de mener l'extension du PPP, et je me transformerai moi-même si nécessaire dans le but d'avoir plus de soutien du peuple qu'auparavant».

Quant aux règles de la primaire du PPP, il a répondu que «je suivrai ce que le parti décidera». «Les citoyens doivent penser que ce serait juste de tenir compte de la compétitivité dans la course à la présidentielle pour sélectionner le candidat officiel lors de la primaire. Je crois que le parti établira les règles de la primaire avec ce principe et je le suivrai.»

Cette décision de l'ancien procureur général intervient alors que le soutien dont il bénéficie est en baisse.

Selon le dernier sondage d'opinion sur les candidats à la présidence publié par Realmeter un jour plus tôt, la cote de popularité de Yoon s'élevait à 27,5%, contre 25,5% pour son plus proche concurrent, le gouverneur de la province du Gyeonggi, Lee Jae-myung, affilié au Parti démocrate.

Yoon est en tête des différents sondages sur les candidats depuis plusieurs mois, mais son avance sur Lee s'est récemment réduite ou a parfois disparu.

Outre Yoon, 11 personnes sont actuellement en lice pour représenter le PPP à l'élection présidentielle, dont l'ancien chef du Conseil d'audit et d'inspection Choe Jae-hyeong. Le PPP prévoit de réduire la course à huit concurrents lors du premier tour de l'élection primaire, le 15 septembre.

jhoh@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page