Agence de presse Yonhap Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Coronavirus : plus de 1.500 cas supplémentaires, peu de signes de ralentissement

Heure de publication31.07.2021 à 10h31

기사 본문 인쇄 및 글자 확대/축소

SEOUL, 31 juil. (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud ont reculé à moins de 1.600 ce samedi, mais la quatrième vague d'infections ne semble pas ralentir malgré les règles antivirus les plus strictes mises en œuvre dans le grand Séoul depuis plusieurs semaines.

Le pays a ajouté 1.539 cas de nouveau coronavirus, dont 1.466 infections locales, portant le bilan à 198.345, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le dernier chiffre marque une baisse par rapport aux 1.710 cas rapportés vendredi.

Le pays a ajouté six décès supplémentaires dus au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.095. Le taux de mortalité était de 1,06%.

Le nombre de cas quotidiens reste supérieur à 1.000 depuis le 7 juillet, en raison de la résurgence dans la zone métropolitaine de Séoul. Récemment, les cas dans les régions en dehors de la zone métropolitaine de Séoul progressent dans un contexte d'activités croissantes durant la saison des vacances estivales.

Les autorités sanitaires envisagent des mesures supplémentaires afin de contenir la quatrième vague alors que de nouveaux cas continuent à apparaître à travers le pays malgré des restrictions strictes.

Pour juguler la propagation du virus, la Corée du Sud a prolongé le niveau 4 de distanciation sociale dans le grand Séoul jusqu'au 8 août.

Les restrictions les plus sévères interdisent les rassemblements de plus de deux personnes après 18h, imposent un couvre-feu à 22h aux restaurants et cafés, et prohibent les activités des discothèques et autres lieux de divertissement.

Les zones en dehors de la région métropolitaine de Séoul sont sous le niveau 3 jusqu'au 8 août, bien que quelques municipalités aient adopté les mesures de niveau 4 pour mieux contenir le virus.

Sous le niveau 3, les cafés et restaurants peuvent accepter des clients jusqu'à 22h et seuls les services de vente à emporter et de livraison sont disponibles après cette heure. Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits.

Des gens font la queue avant de se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) dans le centre de dépistage à Gangnam à Séoul, le vendredi 30 juillet 2021.
Des gens font la queue avant de se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) dans le centre de dépistage à Gangnam à Séoul, le vendredi 30 juillet 2021.

La Corée du Sud cherche également à renforcer son programme de vaccination en étendant les inoculations à la population plus jeune.

Les autorités sanitaires ont annoncé que les vaccinations pour 17,77 millions de personnes âgées de 18 à 49 ans auront lieu du 26 août au 30 septembre avec des vaccins à ARNm de Pfizer et Moderna.

Un total de 19,2 millions de personnes, soit 37,4% des 51,3 millions d'habitants du pays, ont reçu leur première dose, et 7,1 millions de personnes ont été entièrement vaccinées, a indiqué la KDCA.

Parmi les 1.466 nouveaux cas locaux, les infections en dehors du grand Séoul ont atteint 528, ou 36% du total, après avoir dépassé la barre des 30% à la mi-juillet.

La province du Gyeongsang du Sud et la ville centrale de Daejeon ont rapporté 97 et 86 transmissions, respectivement.

Dans la région métropolitaine de Séoul, la capitale a signalé 468 transmissions, tandis que la province du Gyeonggi en a ajouté 383. Incheon, une ville située à l'ouest de Séoul, a confirmé 87 infections.

Le pays a enregistré 73 cas importés, en hausse de 25 par rapport à la veille, portant le total à 11.896.

Le total de personnes libérées de quarantaine après avoir récupéré complètement était de 174.177, en hausse de 1.420 par rapport à la veille.

Le nombre de patients dans un état critique s'est élevé à 317, soit 18 de plus qu'un jour plus tôt.

Un centre de dépistage au volant dans le quartier de Seocho à Séoul. (Photo d'archives Yonhap)
Un centre de dépistage au volant dans le quartier de Seocho à Séoul. (Photo d'archives Yonhap)
Des gens attendent avant de se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19). (Photo d'archives Yonhap)
Des gens attendent avant de se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19). (Photo d'archives Yonhap)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés