Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : plus de 1.700 cas pour le 2e jour, les mesures antivirus les plus strictes devraient être prolongées

Actualités 05.08.2021 à 16h26
Des personnes attendent de se faire dépister pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans le centre installé à la mairie de Sejong, le jeudi 5 août 2021.
Des personnes font la queue pour se faire dépister pour le nouveau coronavirus (Covid-19) devant le centre médical public de l'arrondissement de Dongjak à Séoul, le jeudi 5 août 2021.
Un membre du personnel médical effectue un test de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre à Gimhae, dans la province du Gyeongsang du Sud, le mercredi 4 août 2021.
Des travailleurs sanitaires en combinaison de protection guident les voyageurs arrivés à l'aéroport international d'Incheon le mercredi 4 août 2021.

SEOUL, 05 août (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) sont restés au-dessus de 1.700 pour le deuxième jour consécutif jeudi alors que le niveau le plus haut du régime de distanciation sociale devait être prolongé de nouveau dans le grand Séoul en l'absence de signe de ralentissement.

Le pays a ajouté 1.776 cas de Covid-19, dont 1.717 infections locales, portant le nombre total de cas à 205.702, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le dernier chiffre a marqué une forte hausse par rapport aux 1.219 cas de lundi et 1.202 infections de mardi. Il représente également une hausse par rapport aux 1.725 transmissions de mercredi.

Le pays a rapporté deux autres décès dus au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.109. Le taux de mortalité était de 1,03%.

Le nombre de cas quotidiens demeure supérieur à 1.000 depuis le 7 juillet en raison d'épidémies centrées dans la grande région de Séoul. Un pic de 1.842 a été atteint le 22 juillet.

La vague actuelle de la pandémie n'est pas encore sous contrôle, alors que le grand nombre de vacanciers et le variant Delta plus contagieux mettent les autorités sanitaires sur les nerfs.

Les autorités sanitaires projettent d'étendre les règles de distanciation sociale qui sont en place depuis mi-juillet de deux autres semaines. Elles décideront si elle prolongeront ou non les mesures vendredi.

La zone métropolitaine de Séoul, foyer d'environ la moitié de la population du pays, a adopté le niveau 4 de distanciation sociale, tandis que la plupart des autres régions sont sous le niveau 3.

Les mesures les plus strictes incluent une interdiction des rassemblements de plus de deux personnes après 18h, un couvre-feu à 22h pour les restaurants et cafés, et la prohibition des activités des discothèques et autres lieux de divertissement.

Sous le niveau 3, les cafés et restaurants peuvent accepter les clients jusqu'à 22h et et seuls les services de vente à emporter et de livraison sont disponibles après cette heure. Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits.

La Corée du Sud travaille actuellement pour booster le programme de vaccination en étendant les inoculations à la population plus jeune.

Un total de 20,3 millions de personnes, ou 39,6% de la population du pays, ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19, et 7,4 millions de personnes ont été entièrement vaccinées, a déclaré la KDCA.

Le pays vise à administrer une première dose de vaccin à 36 millions de personnes, ou 70% de sa population, d'ici le mois de septembre pour atteindre l'immunité collective en novembre.

Les autorités sanitaires ont déclaré avoir mis à jour le système de réservation pour la vaccination afin d'assurer que le programme d'inoculation du pays se déroule sans problème. Le service de réservation en ligne a été perturbé le mois dernier, forçant les personnes à attendre plusieurs heures pour réserver.

Les autorités ont ajouté que les vaccinations pour les personnes ayant des troubles du développement et ceux dans les établissements de réinsertion professionnelle commenceraient le 26 août avec les vaccins à ARN messager de Pfizer et Moderna.

Parmi les 1.717 nouveaux cas, les infections dans les zones en dehors du grand Séoul ont atteint 692, ou 40,3% du total, après avoir dépassé la barre des 30% à la mi-juillet.

Busan, la deuxième plus grande ville du pays, et la ville de Daegu, au sud-est, ont rapporté 111 et 120 infections, respectivement.

Dans la région métropolitaine de la capitale, Séoul a rapporté 461 cas, tandis que la province du Gyeonggi a ajouté 475 nouvelles transmissions. La ville d'Incheon en a confirmé 89.

Parmi les clusters, un établissement religieux à Daegu a rapporté 101 cas, tandis que des bains publics à Busan ont ajouté quatre infections supplémentaires, portant le total à 123.

Une usine de fabrication de produits alimentaires à Yangju, dans la province du Gyeonggi, a confirmé 111 cas additionnels, pour un total de 65.

Les cas importés ont atteint 59, en baisse de deux par rapport à la veille, portant le total de tels cas à 12.189.

Parmi ces infections, neuf provenaient d'Ouzbékistan et sept respectivement de Birmanie, de Turquie et du Maroc.

Le nombre total de personnes libérées de quarantaine après avoir récupéré complètement était de 180.719, soit 1.596 de plus que la veille.

Le bilan des patients dans un état critique est passé à 369, soit 40 de plus qu'un jour plus tôt.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page