Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministre des Affaires étrangères prendra part à la réunion de l'ARF sur la sécurité régionale

Actualités 06.08.2021 à 11h32
Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong assiste à une réunion virtuelle des ministres des Affaires étrangères de l'Asean plus trois le mardi 3 août 2021. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 06 août (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong participera ce vendredi au Forum régional de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ARF) en visioconférence alors que la Corée du Sud cherche à obtenir un soutien mondial pour son plan de reprendre le dialogue avec la Corée du Nord après la restauration la semaine dernière des lignes de communication intercoréennes.

La réunion, une rare plate-forme multilatérale impliquant également la Corée du Nord, rassemblera les chefs de diplomatie de 27 pays dont les Etats-Unis, la Chine, le Japon et l'Union européenne.

A la réunion, la Corée du Nord sera représentée par An Kwang-il, son ambassadeur en Indonésie, à la place du ministre des Affaires étrangères Ri Son-gwon, comme lors du rassemblement de l'année dernière, selon une source diplomatique.

Chung projette de profiter de la réunion de l'ARF pour appeler la communauté internationale à soutenir les efforts de Séoul pour redémarrer le dialogue avec Pyongyang et faire avancer son processus de dénucléarisation complète et d'instauration d'une paix durable sur la péninsule coréenne.

Le raccordement des lignes de communication la semaine dernière a fait naître l'espoir d'une reprise de la diplomatie nucléaire avec le Nord. Cet optimisme a été toutefois tempéré par l'avertissement de Pyongyang selon lequel l'exercice militaire conjoint Corée du Sud-Etats-Unis d'été assombrira les relations intercoréennes.

On ne sait pas encore si le participant nord-coréen enverra ou non un message sur les efforts de Séoul pour le dialogue mais d'autres pays participants pourraient accroître la pression sur Pyongyang pour un retour au dialogue.

An pourrait profiter de cette occasion pour s'assurer du soutien extérieur aux efforts de Pyongyang pour faire face à une série de difficultés dans le pays dont l'aggravation de la situation économique causée par les sanctions internationales et la suspension du commerce en raison de la pandémie, ainsi que la menace des infections au Covid-19.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken sera aussi présent à la réunion de l'ARF au cours de laquelle il exhortera les membres de l'Asean à mettre pleinement en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies contre le Nord, selon son département.

Blinken ne projette pas de parler avec le participant nord-coréen à propos de questions spécifiques en marge de la réunion de l'ARF, a dit un haut officiel du département d'Etat.

L'intensification de la rivalité sino-américaine pourrait être mise en exergue alors que Blinken devrait aborder l'affirmation croissante de Pékin en mer de Chine méridionale et ses politiques concernant la province du Xinjiang et Hongkong.

Des défis communs comme le Covid-19 et le changement climatique devraient être de grands sujets de discussions au cours de la réunion.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page